Jean-Claude DUNYACH

  • Auteurs invités, Universitaires, scientifiques et historiens
  • Française

Présentation

 

Ex chanteur-guitariste d’un groupe de rock aux intentions affirmées (les Worldmasters), conteur itinérant, parolier de variété, tenancier d’un sex-shop toulousain pendant une semaine (le délai minimum, d’après lui, pour que cela figure dans une notice biographique), Jean-Claude Dunyach, né à Toulouse, possède une solide expérience de la vie.

Cependant, ces activités diverses ne l’ont pas conduit à la marginalité, puisqu’il affiche également un doctorat en mathématiques appliquées à l’utilisation des super-ordinateurs, et qu’il est ingénieur à EADS Airbus depuis 1982.

Dunyach compte plus de quatre-vingt nouvelles à son actif, de science-fiction surtout, mais aussi de fantastique, de fantasy et de littérature générale, dont neuf ont été rassemblées dans le recueil Autoportrait (1986), sept dans le roman/recueil Voleurs de Silence (1992), tandis que les autres prenaient place à l’Atalante qui en édite l’intégrale. Pour ses textes courts, il a obtenu le Prix Rosny aîné (1992 et 1998), le Grand Prix de la Science-Fiction Française (1986), le Prix Ozone (1997), le Grand Prix de l’Imaginaire (1998), sans oublier, en 2001, le Prix des lecteurs de la revue britannique Interzone pour la traduction de Déchiffrer la trame.

Dunyach a aussi écrit plusieurs romans parus au Fleuve Noir, dont Étoiles mortes – réédité chez J’ai lu – qui s’est vu doté d’une suite écrite en collaboration avec Ayerdhal, Étoiles Mourantes. Il est par ailleurs régulièrement publié dans les anthologies américaines… Après avoir sélectionné pendant dix ans les nouvelles francophones de la revue Galaxies, puis assuré, depuis sa création et jusqu’en 2008, la direction de la collection SF des éditions Bragelonne, il a cédé sa place à Tom Clegg.

L’écriture le travaillant à nouveau, il a recommencé à publier des nouvelles dans divers supports, comme la revue Bifrost ou Magiciennes & Sorciers, l’anthologie 2010 du festival. On murmure qu’il travaille aussi à son nouveau roman. Et en attendant, il continue à publier son intégrale raisonnée à L’Atalante (Les harmoniques célestes) et à faire rééditer ses récits majeurs, comme Étoiles mourantes, co-écrit avec Ayerdhal, prix Tour Eiffel 1999 (Mnémos). Sa veine humoristique et satirique fait merveille dans son tout nouveau recueil, L’Instinct du troll (L’Atalante).

Ami fidèle des Imaginales et anthologiste apprécié, Jean-Claude Dunyach s’est vu confier l’anthologie 2015 du festival, Trolls & Licornes (Mnémos).

 

 

Présence au festival

 MatinAprès-midi
18 Mai 2017 Présente Présente
19 Mai 2017 Présente Présente
20 Mai 2017 Présente Présente
21 Mai 2017 Présente Absent

Programme

18 Mai 2017

Et jouer avec les images de la science ! ( En partenariat avec Science et Vie Junior)

19 Mai 2017

Une littérature de la cruauté ?

20 Mai 2017

L'anthologie du festival ! (en partenariat avec éditions Mnémos)

21 Mai 2017

Bibliographie

  • 2012
    Folio - Collection Folio SF

    Le jeu des sabliers

    De mystérieux sabliers. Une étrange prophétie. Et des cartes de tarot, qui contiendraient peut-être la clé de l'énigme... Mais, au cœur d'un monde où le temps est parcouru de crevasses béantes, les ombres laissées par les anciens dieux rôdent toujours… Alliés de circonstance, un jongleur errant, une guerrière aussi jeune que dangereuse et un bouffon étrangement savant se voient remettre, par un singulier vieillard, une carte à leur image. Devenu leur employeur et mentor, l'homme les entraîne dans un jeu mortel où tout est trompeur. Malgré leur méfiance réciproque, exacerbée par une rivalité à fleur de mots et volontiers de lames, pourront-ils déjouer les obstacles et parvenir au bout de leur quête ? Le jeu des sabliers, roman d’aventures naviguant entre science-fiction et fantasy, est le premier roman de Jean-Claude Dunyach. Il y faisait déjà preuve d’une assurance stylistique et d’une aisance narrative qui sont devenues depuis sa marque de fabrique. Le jeu des sabliers, roman d’aventures naviguant entre science-fiction et fantasy, est le premier roman de Jean-Claude Dunyach. Il y faisait déjà preuve d’une assurance stylistique et d’une aisance narrative qui sont devenues depuis sa marque de fabrique.

  • 2012
    Folio - Collection Folio SF

    Retour sur l'horizon, Quinze grands récits de science-fiction

    Dans cette anthologie parue en 2009, l'année du centenaire de la science-fiction française, on traverse un Canada hanté par les drones de Dieu, on chemine vers une forme de vie impalpable entre Mars et Jupiter, et dans les couloirs d'un lieu qui contient tous les lieux. On subit un lavage de cerveau magico-marxiste, on explore l'esprit des morts en quête d'œuvres d'art inédites, on prend contact avec des entités orbitales capables de changer l'Histoire. On se pose aussi beaucoup de questions : sur les propriétés chimiques de la potasse, la tête robotisée de Philip K. Dick et d'autres mystères plus ou moins solubles dans le réel. En gardant l'esprit ouvert, on peut même y découvrir un poème en prose et deux romances postmodernes. En quinze nouvelles, écrites par quelques-uns des maîtres français du genre, Retour sur l'horizon dresse un panorama de la science-fiction la plus actuelle. En quinze nouvelles, écrites par quelques-uns des maîtres français du genre, Retour sur l'horizon dresse un panorama de la science-fiction la plus actuelle.

  • 2012
    Griffe d'encre - Collection Anthologie

    Destination univers

  • 2011
    Atalante - Collection La Dentelle du cygne

    Nouvelles / Jean-Claude Dunyach., Les harmoniques célestes, Les Nouvelles de J.-C. Dunyach, T7, 7

    L'actualité est là pour nous rappeler que rien n'est inamovible et que tout a une fin, à commencer par l'être humain dans ce qu'il est au fil de sa propre histoire et dans ce qu'il adviendra de lui dans l'Histoire tout court. L'actualité est impitoyable. Jean-Claude Dunyach aussi. Qu'il traite du premier amour, de la maladie, de la mort, de l'écosystème Terre, de l'avenir, il écrit nos peurs, nos fantasmes, nos ambitions, nos limites, nos vilenies petites et grandes, bref il parle de nous, hommes, femmes, enfants, tels que nous nous voyons quand nous prenons le temps de nous regarder ou quand la vie ne nous laisse plus le choix, et il nous dit sans fard qu'il est notre semblable. Avec tendresse, avec espoir, avec malice, avec cette plume d'orfèvre qui plie, déplie, replie les origamis pour mettre l'univers en équation, parce qu'on ne peut pas tourner définitivement le dos à la mer. Ayerdhal.

  • 2011
    Black Coat Press - Collection Riviere Blanche

    Dimension, Galaxies

    Quinze récits de Science-Fiction publiés pour la première fois dans la revue Galaxies entre 1996 et 2007. Durant onze années, Galaxies s'est voulu un lieu de découverte et d'expérimentation pour les auteurs francophones. Au total, plus de cent textes originaux sont parus dans ses pages. En voici un florilège :Laissez la musique des étoiles vous envahir. Faites-vous inviter dans un ptimonde créé rien que pour vous. Plongez dans votre propre mémoire pour comprendre votre vie. Voyagez nus entre les étoiles. Choisissez de vivre éternellement, si vous l'osez. Découvrez ce que deviennent les stars du ballon rond dans un monde où tout s'achète. Dévorez votre partenaire. Soyez Ulysse, apprenez à penser comme un Martien, visitez les coulisses des guerres télévisées ou les recoins de Darwin Alley… Et apprenez à vous perdre en route, pour mieux vous retrouver.

  • 2009
    Denoël - Collection Lunes d'encre

    Retour sur l'horizon, Quinze grands récits de science-fiction

    Dans ce livre-anniversaire qui célèbre les dix ans de la collection Lunes d'encre et les cent ans de la science-fiction française, on traverse un Canada hanté par les drones de Dieu. On chemine vers une forme de vie impalpable entre Mars et Jupiter, et dans les couloirs d'un lieu qui contient tous les lieux. On subit un lavage de cerveau magico-marxiste, on explore l'esprit des morts en quête d'œuvres d'art inédites, on prend contact avec des entités orbitales capables de changer l'Histoire. On se pose aussi beaucoup de questions : sur les propriétés chimiques de la potasse, la tête robotisée de Philip K. Dick et d'autres mystères plus ou moins solubles dans le réel. En gardant l'esprit ouvert, on peut même y découvrir un poème en prose et deux romances postmodernes. En quinze nouvelles, un panorama de la science-fiction la plus actuelle par quelques-uns des maîtres français du genre. En quinze nouvelles, un panorama de la science-fiction la plus actuelle par quelques-uns des maîtres français du genre. Ce livre-anniversaire célèbre les dix ans de la collection Lunes d'encre et les cent ans de la science-fiction française.

  • 2007
    Atalante - Collection La Dentelle du cygne

    Nouvelles / Jean-Claude Dunyach., Séparations, Les Nouvelles de J.-C. Dunyach, T6, 6

    Saviez-vous que :« Les amours mortes s'enferment dans des pierres qu'on porte autour du cou. Sans domicile, vous serez condamné à marcher toutes les nuits et jeté aux arènes si vous quittez la ronde. Les trolls n'aiment pas que les nains fassent des heures supplémentaires, mais ils apprécient encore moins que les sorciers des ressources humaines décrètent les licornes inutiles. Les dryades sont gourmandes. Les I. A. sont en contact avec des intelligences extrahumaines, mais elles gardent jalousement le secret. Il est possible de rejouer une guerre des milliers de fois pour en changer l'issue, mais elle sera toujours aussi absurde. Pour un artiste, le don de soi et le don d'une œuvre peuvent être si intimement liés qu'un musée exposera peut-être un jour ses organes, de son vivant. »Les mondes de J.-C. Dunyach ne sont pas plus déments que le nôtre. Au mieux ils le préfigurent, au pire ils le décrivent.Ayerdhal

  • 2005
    Atalante - Collection La Dentelle du cygne

    Nouvelles / Jean-Claude Dunyach., Le temps, en s'évaporant, Les Nouvelles de J.-C. Dunyach, T5, 5

    Quand on suit un auteur, il arrive un moment où sa faculté de nous surprendre surprend moins. Cela ne l'empêche pas de nous rendre la lecture aussi confortable qu'un chat ronronnant sur les genoux. Mieux : c'en est aussi rassurant que de retrouver un ami perdu de vue depuis longtemps avec qui, immédiatement, le contact et la discussion se renouent sans que le fil ne semble avoir jamais été rompu. C'est le moins qu'on pourrait attendre de ce cinquième opus. Mais voilà, tel le Mécanaute de L'âge d'or du réel, tel le magicien des Oiseaux, tel la fey des forêts, maître Dunyach part à l'aventure sur les franges de tous les genres, les replie comme les niveaux d'un multivers et les enchevêtre pour nous offrir la vision kaléidoscopique d'un griot qui se refuse à toute frontière et à toute forme d'acculturation. Alors, une fois de plus, nous sommes ébahis.Ayerdhal

  • 2003
    Atalante - Collection La Dentelle du cygne

    Nouvelles / Jean-Claude Dunyach., Les nageurs de sable, Les Nouvelles de J.-C. Dunyach, T4, 4

    À partir d'aujourd'hui, vous ne vivrez plus certains moments, certains événements comme vous l'avez déjà fait. Que vous les ayez connus une fois, dix fois, cent fois, ils se pareront de sensations que vous ignoriez, ils éveilleront des émotions que vous ne connaissiez pas. Essayez. Rendez-vous dans n'importe quel aéroport et déambulez un peu. Vous n'avez pas besoin de billet, juste de flâner au hasard des couloirs, des boutiques et des portes mystérieusement closes. Inévitablement vous croiserez des regards et l'un d'eux évoquera les mystères que ces portes taisent. Alors la marelle des Flying Romanis vous emportera dans son tourbillon et, le lendemain, vous chercherez des nageurs dans les dunes, puis des corps dans les musées et des amnésiques dans les jardins. Chaque nouvelle de Dunyach change le monde qui filtre à travers vos yeux, comme le rêvait le président Moâ.Ayerdhal

  • 2003
    J'ai Lu - Collection J'ai lu. Fantasy

    Étoiles mourantes

  • 2003
    Éd. Imaginaires sans frontières - Collection Collection dirigée par Stéphane Nicot et France-Anne Ruolz

    Le jeu des sabliers

  • 2001
    Atalante - Collection La Dentelle du cygne

    Nouvelles / Jean-Claude Dunyach., Les nouvelles de Jean-Claude Dunyach / Déchiffrer la trame, Les Nouvelles de J.-C. Dunyach, T3, 3

    Il existe une bibliothèque qui contient tout ce qu'on a écrit, mais cela ne saurait suffire à étancher notre soif de savoir, puisque savoir c'est commencer à imaginer ce qu'on peut encore écrire. Voilà pourquoi les fées nous ont dotés du système B.O.R.G.E.S., pour que nous comprenions l'importance d'une savonnette abandonnée sur un carrelage humide et que nous allions en convaincre la Galaxie grâce au Missionnaire Deluxe Installation Kit. Puis, quand tout aura été écrit et récrit, les pleureurs de monde viendront nager dans les strates de la Bibliothèque et lui appliqueront la stratégie du requin jusqu'à ce que chaque parcelle d'histoire soit retournée à la poussière. Les nouvelles de Dunyach sont les nœuds d'un immense tapis qui se déchiffre du bout des doigts pour reconstituer la trame d'un univers unique, où se côtoient éons et virtuons avec la même puissance créatrice. Ayerdhal

  • 2000
    Atalante - Collection La Dentelle du cygne

    Nouvelles / Jean-Claude Dunyach., La station de l'Agnelle, Les Nouvelles de J.-C. Dunyach, T1, 1

    Bientôt mille ans que j'attends l'événement : la Grande Conjonction, l'alignement de toutes les étoiles de la galaxie Dunyach dans un même chapelet de perles rares. Mille ans, c'est long ! Surtout qu'à chaque saison de chaque année d'autres astres éclosent et qu'il faudra aller les moissonner un peu partout dans l'univers. Cueilleur d'étoiles. Des étoiles qu'on rit à chaudes larmes quand elles décrivent les habitudes migratoires des pères Noël, des étoiles qui se pleurent en silence aux abords de la station de l'Agnelle, des étoiles à vous glacer les neurones lorsque sonne l'heure des vers. Et en filigrane, dans chacun de leur noyau en fusion, une infinité d'histoires d'amour avec chute. Dans ce premier opus, il y a tout ça, et plus. Il y a Jean-Claude Dunyach, le semeur d'étoiles. Ayerdhal

  • 2000
    Atalante - Collection La Dentelle du cygne

    Nouvelles / Jean-Claude Dunyach., Dix jours sans voir la mer, Les Nouvelles de J.-C. Dunyach, T2, 2

    Deuxième opus, deuxième constellation en dix soleils de la galaxie Dunyach. Des astres chauds, des astres froids, et toujours ce grand combat entre l'entropie et l'anthropie où se confondent l'amour et la mort, le destin et l'imprévisible. Ici, on apprend ce qui s'est réellement passé à la fin du jurassique et on ne se contente pas d'entrevoir l'extinction de l'humanité, on comprend pourquoi elle est inéluctable. Saviez-vous que les gens cliquettent ? À votre avis, quel est le plus mortel des péchés capitaux ? Peut-on vraiment domestiquer un AnimalVille avec une chenille qui pond des cabines de communication ? Maître Dunyach manie l'absurde et le chaos dans la logique des mathématiques fractales et nous l'assène en esthète, avec une délicieuse cruauté. Ça fait du bien partout où ça fait mal. Ayerdhal

  • 2000
    J'ai Lu - Collection J'ai lu. Fantasy

    Étoiles mortes

    Vingt-sept AnimauxVilles vivantes ont offert le voyage instantané à l'humanité, ou du moins à ceux capables de payer le tarif exhorbitant exigé par le Cartel. Pour les autres, il ne reste qu'à devenir un Astral : un être désincarné qui attend que son corps le rejoigne à bord d'un vaisseau d'émigrants.Closter, artiste en mal de création, rencontre Marika, l'Astrale qui se sert du corps des autres pour voyager à travers les mondes. L'un court après sa mémoire, l'autre après sa chair. Ensemble, ils vont traverser le miroir des apparences...Sept cents ans avant Étoiles Mourantes, écrit en collaboration avec Ayerdhal, et couronné du prix Tour Eiffel de science-fiction 1999), la première rencontre entre les AnimauxVilles et l'humanité se joue au rythme d'un piano dans le bar des Étoiles Mortes.

  • 1999
    J'ai Lu - Collection Millénaires

    Étoiles mourantes

    "Nous regardions les autres Rameaux comme s'ils étaient des blocs uniformes, au lieu de considérer chacun de leurs membres (...). C'est une forme de racisme aussi primaire, méprisante et vicieuse que celle que le Mécanisme enseigne à chaque enfant mécaniste. Il est grand temps de s'apercevoir que ce qui divise les Rameaux tient moins de leurs différences que de leurs similitudes, dont le racisme et l'autosatisfaction sont les pires exemples."Quand les AnimauxVilles ont surgi dans le système solaire pour héberger les humains, ils leur ont aussi permis le voyage instantané. Alors l'humanité s'est scindée en quatre Rameaux : autant de cultures, autant de modes de vie, autant de systèmes politiques qui se méprisent faute de pouvoir se faire la guerre. Aujourd'hui, l'heure des retrouvailles a sonné : les AnimauxVilles ont décidé de convoyer des représentants de chaque Rameau pour assister à l'explosion d'une supernova...Si Étoiles mourantes explore les bouleversements nés des progrès technologiques et scientifiques de notre fin de siècle, si ce vaste roman rend hommage au merveilleux scientifique propre aux amateurs de science-fiction, le propos de ses auteurs est avant tout résolument universel, et humaniste.Lauréats à eux deux d'une douzaine de prix littéraires, Jean-Claude Dunyach et Ayerdhal se sont découverts par leurs œuvres respectives, chacun fasciné par les univers que l'autre mettait en scène. Ils n'ont eu qu'à se rencontrer pour décider de mettre en commun leurs connaissances et leur imaginaire. Il leur a fallu quatre ans pour écrire et réécrire Étoiles mourantes, un livre-univers qui, de leur propre aveu, les dépasse tous deux.

  • 1996
    Denoël - Collection Présence du Fantastique

    Territoires de l'inquiétude., Territoires de l'inquiétude (Tome 9-18 récits de terreur), 9, 18 récits de terreur

    Le thème de l'obsession a inspiré tant d'écrivains qu'il fallait bien un second service, après le menu de Territoires..., VIII. Selon un principe désormais rodé, de grands noms du fantastique français et anglo-saxon côtoient ceux de jeunes auteurs qui sont loin d'avoir dit leur dernier mot...

  • 1995
    Fleuve noir - Collection Legend

    La guerre des cercles

    MAGICIEN RÉNÉGAT, KOVEN avait troqué de pouvoir des runes contre celui des épées. Et pour affronter l'homme qui avait volé la moité de son âme, il s'était frayé un chemin de sang juqu'aux portes de Mauvagine, la ville assiégée. Restait à y pénétrer... Car l'ogueilleuse cité narguait les armées des Seigneurs Sévères qui convoitaient son or, et ses mille pièges faisaient de chaque assaut un carnage. Mais combien de temps résisterait-elle aux katylides, ces créatures mystérieuses qui terrifiaient leurs propres maîtres ?

  • 1995
    Denoël - Collection Présence du Fantastique

    Territoires de l'inquiétude., Territoires de l'inquiétude (Tome 8-18 récits de terreur), 8, 18 récits de terreur

    Par de grands noms du fantastique anglo-saxon (Bloch, McCammon, Matheson, Rasnic Tem, Tuttle) et des étoiles montantes de la francophonie (Blatrier, Dartevelle, Iss, Wintrebert), des «histoires d'obsession» pour établir la carte d'une réalité minée par les explosifs de l'imaginaire...

  • 1993
    Fleuve noir - Collection Metal

    Roll over, Amundsen !

    LES VISAGES DE DEMAIN POUR la première fois en Australie, voici Amundsen, mesdames et messieurs, Amundsen and his band ! Ils ont assassiné Detroit, explosé le pôle Sud, ils laissent derrière eux des cadavres en pafaille et des souvenirs impérissables. Nous avons interviewé le leader de ce groupe post-atomique, à la veille de leur dernier concert :Q : ON a dit que le rock'n roll allait sauver la planète. Votre avis là dessus ?AMUNDSEN : Hey, personnellement, ça m'étonnerait... Mais au point où en est le monde !Fleuve noir anticipation n°1912

  • 1993
    Denoël - Collection Présence du Fantastique

    Territoires de l'inquiétude., Territoires de l'inquiétude (Tome 6-16 récits de terreur), 6, 16 récits de terreur

    Entrez dans les hantises au quotidien telles que les débusquent et les décrivent les maîtres américains du fantastique (Ray Bradbury, Fritz Leiber, Robert McCammon, Richard Matheson) et les plus talentueux des auteurs français du genre (J.-M. Ligny, Wildy Petoud, Daniel Walther...).

  • 1993
    Denoël - Collection Présence du Fantastique

    Territoires de l'inquiétude., Territoires de l'inquiétude (Tome 7-15 récits de terreur), 7, 15 récits de terreur

    La ménagerie des monstres revisitée par les maîtres américains du fantastique et de la terreur (Charles Beaumont, Ray Bradbury, Dean R. Koontz, Suzy McKee Charnas, Lisa Tuttle...) et les plus talentueux des auteurs français du genre (Jean-Pierre Andrevon, Richard Canal, Jean-Claude Dunyach, Raymond Milési...).

  • 1992
    Denoël - Collection Présence du Fantastique

    Territoires de l'inquiétude., Territoires de l'inquiétude (Tome 5-16 récits de terreur), 5, 16 récits de terreur

    Des autoroutes vraiment interminables, une mouche particulièrement odieuse, des lettres d'amour pour un amour impossible, une perte d'identité conduisant au néant : des dérives au bout de mondes piégés signées Bradbury, Matheson, Sladek, Curval, Tuttle, Rasnic Tem, Finney...

  • 1992
    Ed. Fleuve noir - Collection Collection Anticipation

    Étoiles mortes., Voleurs de silence, [3]

    Collection Anticipation. Couverture illustrée par M.C. Bouyer.

  • 1992
    Denoël - Collection Présence du Fantastique

    Territoires de l'inquiétude., Territoires de l'inquiétude (Tome 4-16 récits de terreur), 4, 16 récits de terreur

    Cette fois, c'est au tour du bon vieux mythe des vampires d'être décortiqué : loin de la Transylvanie, ils ont toujours bon croc, bon œil et se cachent parmi nous, dans les salons de coiffure, dans les hôtels, sur les aires de repos des autoroutes et même dans les jardins d'enfants...

  • 1991
    Denoël - Collection Présence du Fantastique

    Territoires de l'inquiétude., Territoires de l'inquiétude (Tome 1-16 récits de terreur), 1, 16 récits de terreur

    Le premier volume d'une série d'anthologies consacrée à la terreur et au fantastique contemporains. De la demi-teinte à la démesure, un train fantôme conduit Stephen King, K.W. Jeter, Fritz Leiber, Richard Matheson et autres maîtres du genre...

  • 1991
    Denoël - Collection Présence du Fantastique

    Territoires de l'inquiétude., Territoires de l'inquiétude (Tome 2-17 récits de terreur), 2, 17 récits de terreur

    Le deuxième volume d'une série d'anthologies consacrée à la terreur et au fantastique contemporains. De la demi-teinte à la démesure, un train fantôme conduit Stephen King, K.W. Jeter, Fritz Leiber, Richard Matheson et autres maîtres du genre...

  • 1991
    Denoël - Collection Présence du Fantastique

    Territoires de l'inquiétude., Territoires de l'inquiétude (Tome 3-15 récits de terreur), 3, 15 récits de terreur

    Signée des grands noms du fantastique contemporain et d'autres à découvrir, une exploration de la plus universelle de nos angoisses : la mort. Une étude en forme d'exorcisme puisque la mort, vue sous les espèces du simple néant, y apparaît comme un moindre mal...

  • 1991
    Anticipation - Collection Anticipation

    Étoiles mortes., Atoiles mortes Tome II : Aigue, 2

    Collection Anticipation. Couverture illustrée par Francescano.

  • 1991
    Fleuve noir - Collection Anticipation

    Étoiles mortes., Nivôse, 1

    Collection Anticipation. Couverture illustrée par Francescano.

  • 1988
    FLEUVE NOIR anticipation 1609 - Collection Anticipation

    Le Jeu des sabliers ., Les temspd'os, 2

  • 1987
    Fleuve noir - Collection Anticipation

    Le Jeu des sabliers ., Le Temple de chair, 1

    Collection Anticipation. Couverture illustrée parDoc Young Artists et Vloo.

  • 1986
    Denoël - Collection Présence du Futur

    Autoportrait

    Un univers déchiré, où la dernière flaque de temps renferme une ville arabe isolée dont la vie continue quand même, où les jardins publics se reconfigurent pour donner au promeneur l'illusion d'être enfin seul, où les aéroports sont les cases d'une marelle que seuls parcourent les initiés, où la mémoire s'achète et se vend mais ne se reconstitue jamais, où les musées, devenus pièges, exposent les corps de leurs visiteurs, où l'assassinat de J.F. Kennedy figure au catalogue des chefs-d'œuvre artistiques de notre temps, où il faut sans cesse courir pour distancer sa mort, à moins que la solution ultime ne consiste à se laisser engloutir par le sable... Un autoportrait mou, en forme de puzzle, dont le lecteur constitue la pièce manquante.

Share