Ketty STEWARD

  • Auteurs francophones, Modérateurs et interprètes
  • Française

Présentation

Ketty Steward, née à la Martinique, a vécu à Paris, puis en Wallonie, avant de s’installer en région parisienne où elle est Conseillère Principale d’Éducation.
Ses premiers textes publiés, poèmes et nouvelles, le sont, en 2003, dans la revue Dégaine Ta Rime. Ils mêlent un imaginaire sans frontières et un regard distancié sur ses semblables. Ils tournent autour des thèmes de la rencontre, des liens sociaux, de la mémoire, sans oublier la mort, obsédante, ni l’absurdité d’un monde qu’elle appréhende avec humour.

Noir sur Blanc, récit autobiographique, est accueilli chez Henry, dans la collection La Vie, comme elle va, à l’automne 2012. Elle publie également aux anthologies de La Volte – Faites demi-tour dès que possible et Au bal des actifs – Demain le travail. Elle publie aussi des articles et des nouvelles, en particulier dans la revue Galaxies, et participe également aux anthologies de La Volte : Faites demi-tour dès que possible ou Au bal des actifs – Demain le travail.
Confessions d’une Séancière (Mü, 2018), recueil qui allie qualité de l’écriture et originalité des personnages, vient de lui valoir une nomination au Prix Imaginales (catégorie nouvelles).

Bibliographie

  • 2018
    MU EDITIONS - Collection LE LABO DE MU

    CONFESSIONS D'UNE SEANCIERE

    À la faveur d’une nuit étoilée, la Séancière t’ouvre les portes de son île. Tu devras emprunter une langue de sable interminable à travers l’océan et braver bien des dangers. Tu entends déjà Manman Dlo t’appeler par ton prénom. Sa voix t’attrape le cœur et ne le lâche plus. Papa Dlo marche à ta rencontre au-dessus des flots, te désignant du bout de sa canne la crique où tu trouveras tout ce que tu cherches et, peut-être aussi, ce que tu fuis.

  • 2014
    La Volte - Collection Transfiction

    Faites demi-tour dès que possible Les territoires de l'imaginaire

    « On a souvent tendance à croire que l'imaginaire rime avec l'ailleurs, pour se détacher justement d'une réalité parfois trop... envahissante. Et s'il s'amuse à dépeindre, presque par principe, le grandiose, le démesuré, l'inédit ou le singulier, l'imaginaire aime aussi se nicher, se terrer, s'enfouir et prendre racine dans le détail et le relief du réel. C'est pourquoi La Volte vous propose de creuser votre sillon en faisant rimer imagination avec région. Dans le passé, le présent, le futur, parlez de la région de votre choix (industrielle, intacte, morne, vivante, sublime, détestable, recherchée, oubliée, et plus encore si affinités), celle que vous aimez ou détestez, mais celle qui vous inspire ! Il ne s'agit ni de prôner le retour au terroir, ni d'exalter la mondialisation. Il s'agit de surprendre, en entremêlant deux notions qui pourraient sembler antinomiques : d'un côté l'ancrage dans les spécificités et les vérités d'un lieu, et de l'autre le dépassement des frontières et du réel. » Stéphane Beauverger et David Calvo 15 janvier 2014 Quatorze territoires français saisis par l'imaginaire. Énigmes de la mémoire, mythes fondateurs, retour vers l'enfance ou basculement vers l'abîme, le terroir devient le berceau de toutes les histoires.

  • 2011
    Black Coat Press - Collection Anticipation

    Connexions interrompues

    Un monde hyperactif coupé de son passé, une riche centenaire épargnée par la mort, une femme libérée des contraintes du sexe. Câbles et lianes folle, l’homme veut se raccrocher à ce qui le fait lui, à sa fonction mourante, aux limites de son corps et au regard des autres. Mais parfois le lien casse : ciment d’une société ou réseau monstrueux, ségrégation joyeuse, amour, lutte des classes, radicelles ou cordons. À travers quinze histoires, vous entrez dans un monde de connexions interrompues...