Ketty STEWARD

  • Auteurs francophones, Modérateurs et interprètes
  • Française

Présentation

Ketty STEWARD, poétesse, nouvelliste et romancière, est née en 1976 sur l’île de la Martinique qu’elle a quittée en 1997.

Elle est l’autrice de plusieurs ouvrages publiés depuis 2003, parmi lesquels Je ne sais pas appartenir (2006), Noir sur Blanc (2012) et Confessions d’une Séancière (2018), sélectionné pour le prix Imaginales 2019, catégorie nouvelles.

Mue par la quête du mot juste, elle privilégie la forme courte et signe une cinquantaine de contes et de nouvelles qu’on retrouve en recueil (Connexions Interrompues en 2011), dans des revues (Galaxies, Bifrost, Le Novelliste) ou dans des anthologies thématiques (La Volte, Malpertuis…). Elle anime des ateliers d’écriture auprès de publics variés et préside le Réseau Université de la Pluralité, une association internationale qui s’intéresse aux imaginaires alternatifs du futur.

Diplômée en mathématiques, puis en sciences du travail, en secourisme et en psychologie clinique, elle s’inspire aussi, largement, pour ses écrits, de son expérience professionnelle dans l’éducation et de sa passion pour la cuisine.

Bibliographie

  • L évangile selon Myriam - Ketty STEWARD
    2021
    Mnémos

    L évangile selon Myriam

    Après l’apocalypse, Myriam récolte ce qu’il reste des livres ; elle recolle patiemment les fragments de récits oubliés pour créer une mythologie nouvelle, capable de guider sa communauté et, pourquoi pas, toute l’humanité. De la chute de Lucifer aux chaussons de Cendrillon, en passant par le Lac des Cygnes et les pérégrinations d’Œdipe, L’Évangile selon Myriam revisite les mythes fondateurs de nos sociétés et les questionne : Qu’y a-t-il au début de l’histoire ? Qu’est-ce que la solidarité ? Quels liens entretiennent la Vérité et le Mensonge ? Et l’amour dans tout ça ?

  • Sauve qui peut demain la santé - Ketty STEWARD
    2020
    La Volte

    Sauve qui peut demain la santé

    Une sélection de 15 textes sur près de 250 reçus, un recueil qui allie des noms bien connus de la science-fiction à de nouvelles plumes, dans une volonté d’ouvrir les imaginaires autour de ce sujet qui nous concerne toutes et tous. Entre futurs proches et galaxies à des années-lumière de notre XXIe siècle, Demain la santé explore la manière dont politiques de santé, technologies, marchandisation du soin transforment notre rapport au monde et donnent naissance à de nouveaux imaginaires, de nouveaux langages. Comment faire société quand le système de santé broie et exclut ? Peut-on rêver d’un accès aux soins universel et open source ? Et si l’insurrection était la voie vers la démocratie sanitaire, la seule réponse à la violence multidimensionnelle de nos gouvernants ? Et s’il s’agissait avant tout de réinventer notre rapport au vivant, d’aimer un nénufar ou un enfant-chat, de soigner des espèces extraterrestres déracinées, de redécouvrir, au détour d’une planète aseptisée, le lien qui se crée entre celui qui est soigné et celui qui soigne ? Dans un monde en suspens, sur fond de crise écologique et démocratique, 15 nouvelles de science-fiction explorent les visages à venir ou oubliés du soin et de la santé, comme un nouveau souffle pour nous aider à tenir la distance et nous émanciper de la mécanique froide de la langue officielle. Un thème choisi en 2019, après celui du travail en 2017, pour évoquer les enjeux déjà très forts qui pèsent sur notre système de santé et que la pandémie de 2020 n’a fait hélas que mettre en exergue. À l’heure du confinement, de la distanciation physique et sociale, de la nécessité de penser l’Après, Demain la santé ranime le souffle du combat et invite à repenser le lien qui nous attache à notre environnement intime, social et politique.

  • 2017
    La Volte

    Au bal des actifs : Demain le travail

    LE TRAVAIL QUI VIENT : thème majeur de nos sociétés occidentales, enjeu canonique des élections présidentielles, première cause de mouvements sociaux lors de la Loi El Khomri et de dossiers dans la presse. Et si la fiction s’en mêlait à son tour ? Entre disparition et retour au plein-emploi, les écrivains de science-fiction prennent parti. Lorsque les éditions La Volte lancent, le 1er mai 2016, en pleine ébullition de « Nuit Debout », l’appel à textes qui conduira au présent recueil, les ambitions levées pour les auteurs sont claires : dans un monde aux mutations espérées et redoutées à la fois, anticiper et projeter les devenirs possibles du Travail. On présageait des utopies positives ; il en émerge des bribes, çà et là. Même si ce sont des textes résolument féroces, sombres parfois, indignés toujours, qui nous percutent de plein fouet. Dîner aux chandelles sur les ruines de la Commune de Paris ; burnout d’un écrivain face aux lois du marché ; jugement constant des uns par les autres sur un faux air de Black Mirror ; uberisation XXL dévorant l’énergie vitale de jeunes actifs sur-diplômés ; trader S.D.F. ; coach à la dérive ; intelligences artificielles séditieuses ; révoltes sociales dans un centre de tri de cercueils… Telle est l’admirable fête du Bal des Actifs, ce marché furieux où chacun se vend, se donne, se perd ou se vole, cette sarabande au bord du gouffre qu’est notre présent.

  • 2014
    La Volte - Collection Transfiction

    Faites demi-tour dès que possible Les territoires de l'imaginaire

    « On a souvent tendance à croire que l'imaginaire rime avec l'ailleurs, pour se détacher justement d'une réalité parfois trop... envahissante. Et s'il s'amuse à dépeindre, presque par principe, le grandiose, le démesuré, l'inédit ou le singulier, l'imaginaire aime aussi se nicher, se terrer, s'enfouir et prendre racine dans le détail et le relief du réel. C'est pourquoi La Volte vous propose de creuser votre sillon en faisant rimer imagination avec région. Dans le passé, le présent, le futur, parlez de la région de votre choix (industrielle, intacte, morne, vivante, sublime, détestable, recherchée, oubliée, et plus encore si affinités), celle que vous aimez ou détestez, mais celle qui vous inspire ! Il ne s'agit ni de prôner le retour au terroir, ni d'exalter la mondialisation. Il s'agit de surprendre, en entremêlant deux notions qui pourraient sembler antinomiques : d'un côté l'ancrage dans les spécificités et les vérités d'un lieu, et de l'autre le dépassement des frontières et du réel. » Stéphane Beauverger et David Calvo 15 janvier 2014 Quatorze territoires français saisis par l'imaginaire. Énigmes de la mémoire, mythes fondateurs, retour vers l'enfance ou basculement vers l'abîme, le terroir devient le berceau de toutes les histoires.