Camille LEBOULANGER

  • Auteurs francophones
  • Français

Premierchapitre.fr vous offre la possibilité de découvrir gratuitement le premier chapitre d'un des ouvrages de l'auteur

Lire l'extrait

Présentation

Camille Leboulanger aime la musique folk américaine, le rock progressif anglais, le cinéma de Steven Seagal et celui des frères Coen, les promenades au bord de la mer et conduire sa voiture sans âge. Musicien, il a fait partie de plusieurs groupes de metal. Sans surprise, il habite donc en Bretagne, où il enseigne le français.

Il publie à vingt ans son premier roman, Enfin la nuit (L’Atalante). Avec Bertram le Baladin (Critic), il signe une œuvre de fantasy singulière, poétique et musicale. Dans un tweet récent, l’auteur affirmait : « Quelque part, j’ai toujours su qu’il me faudrait un jour séduire des bibliothécaires. » C’est chose faite : Malboire (L’Atalante), récit post-apocalyptique évocateur, fait partie des cinq romans nominés pour le Prix Imaginales des bibliothécaires 2019.

Programme

26 Mai 2018

Au coeur de la fantasy !

Bibliographie

  • Bertram le baladin - Camille LEBOULANGER
    2017
    Critic

    Bertram le baladin

    Il y avait un temps où l’on savait écrire, et surtout où l’on savait créer le plus miraculeux des matériaux : le papier. Cependant, le secret de sa fabrication s’est depuis longtemps perdu. Désormais, des centaines de Musiciens parcourent les Terres Hautes, indifférents aux limites des domaines et des fiefs, pour récolter des histoires. Bertram le Baladin, célèbre Musicien de la Guilde, a perdu son luth – ou plutôt, on le lui a dérobé. Bien décidé à le retrouver, il est contraint de s’associer avec une femme, Sans-Nom, témoin du larcin. C’est ainsi que l’étrange duo part en quête du luth, dans un monde où la magie réside dans toutes les histoires : ragots, chansons ou légendes.

  • 2011
    Atalante - Collection La Dentelle du cygne

    Enfin la nuit

    « Le ciel était embrasé. On avait bien donné des explications à la télévision, histoires de guerres, de catastrophes, d’ennemis, d’alliés. Des noms, d’autres, beaucoup de noms qui se croisaient sans grande cohérence entre eux. Alors, du coup, les gens étaient dans la rue, le regard plongé dans le feu du ciel. Le grand embrasement. Ravage. La nuit était plus claire que le plein jour. Les lampadaires devenaient inutiles. Le ciel s’était allumé le 23 janvier, sur le coup de 22 h 30. Et si, sur le moment, personne ne comprenait vraiment ce qu’il se passait, il faudrait bien admettre, une semaine plus tard, que la nuit ne retomberait plus jamais. » Un flic, Thomas, et une adolescente, Sophie, se mettent en route vers le sud. Pour aller où ? Peu importe, ils sont vivants, ils avancent, dans ce monde aveuglant où la nuit a disparu et où le jour continuel rend fou. Peu à peu, Thomas laisse derrière lui une tombe sur un rond-point et une maison en cendres, passe la frontière… Dans ce roman envoûtant, à la fois road movie et expérience post-apocalyptique, la violence le dispute à l’humour noir.

  •  - Camille LEBOULANGER