Olivier SILLIG

  • Le pays invité : la Suisse
  • Suisse

Présentation

Né à Lausanne, le 8 mai 1951

Après avoir fréquenté les Beaux-Arts à Londres, Olivier Sillig fait des études de psychologie, avant de devenir programmeur analyste, peintre, scénariste et réalisateur.

Cinéaste, cet homme aux talents multiples est aussi écrivain. Après son premier roman, Bzjeurd, paru en 1995 à l’Atalante, il publie plusieurs romans aux Editions Encre Fraîche, comme La Marche du Loup en 2004, Deux bons bougres en 2006 et Lyon, simple filature en 2008 qui obtient le Prix Bibliomedia.

Publié chez Bernard Campiche éditeur, La Cire perdue reçoit le Prix Coup de coeur Lettres frontière 2010.

Présence au festival

 MatinAprès-midi
18 Mai 2017 Présent Présent
19 Mai 2017 Présent Présent
20 Mai 2017 Présent Présent
21 Mai 2017 Présent Présent

Programme

18 Mai 2017

19 Mai 2017

20 Mai 2017

Bibliographie

  • 2011
    Buchet-Chastel - Collection Littérature française

    Skoda / roman, roman

    Un homme reprend conscience. Autour de lui, ses camarades d'infortune gisent. Tous sont morts. L'histoire se passe aujourd'hui dans un pays qui n'est pas nommé. L'homme s'éloigne. A quelques mètres, une voiture, une Skoda, est à l'arrêt. Elle aussi était dans la cible du raid aérien. Un homme et une femme sont affalés à l'intérieur. Morts. Seul un tout petit bébé respire encore. Après quelques hésitations, l'homme prend l'enfant avec lui et part sur la route.Une fable sur la guerre dans notre monde. En Europe ou ailleurs. L'absurdité et l'horreur du quotidien. Contrebalancées par la beauté du lien qui se crée entre l'homme et l'enfant. La vie contre la mort.Né en 1951, Olivier Silig est romancier et cinéaste. A publié plusieurs romans, dont Bzjeurd, (Folio SF). Il vit à Lausanne.

  • 2005
    H&O éditions - Collection LITTERATURE

    Je dis tue à tous ceux que j'aime, roman

  • 2000
    Folio - Collection Folio SF

    Bzjeurd

    «Dans ce pays, les gens disent "la Terre" pour désigner la terre. Ils disent "la Mer" pour désigner la mer. Et ils parlent des Limbes pour désigner les limbes.»Les limbes : un paysage de dunes grises sans cesse remodelé par les mouvements du limon ; un monde fait de boue, dure ici sous les pas du voyageur mais presque liquide là où elle forme des vasières traîtresses. Les limbes engloutissent l'imprudent qui ne les connaît pas.Bzjeurd rentre au pays. Il trouve son village détruit, les habitants assassinés. Cavalier du deuil en quête de vengeance, il se rend à Kazerm, forteresse ténébreuse au cœur des limbes dont nul ne sait la raison d'être. C'est là que son errance prend une direction qu'il n'avait pas soupçonnée... En quête de vengeance, Bzjeurd se rend à Kazerm, forteresse ténébreuse au cœur des limbes.

  • 1998
    Atalante - Collection La Dentelle du cygne

    Bzjeurd

Share