Anders FAGER 🇸🇪

  • Pays à l'honneur : Pays nordiques, Auteurs non francophones
  • Suedois

Présentation

Anders Fager est un écrivain suédois de nouvelles et de romans d’horreur. Il s’est d’abord illustré dans le domaine des jeux de rôles et de plateaux dans les années 1980, activité qu’il continue à exercer avec sa propre société, Gottick. Il a également consacré quelques années au rock.

Ses débuts littéraires remontent à 2009, année de parution de son premier recueil de nouvelles, Svenska kulter. Deux autres suivront, en 2011, Artöverskridande förbindelser et Du kan inte leva, regroupés dans une anthologie intitulée Samlade Svenska Kulter (2011). Un premier recueil, sélection de treize de nouvelles horrifiques et fantastiques, est publié en France sous le titre Les Furies de Borås, (Mirobole, 2013). La Reine en jaune (Mirobole, 2017), sélection de neuf nouvelles, lui a valu une nomination au Prix Imaginales 2018.

Bibliographie

  • 2017
    MIROBOLE - Collection HORIZONS POURPR

    LA REINE EN JAUNE

    La beauté du diable pour l’écriture, le génie du mal pour la construction… Anders Fager revisite les grands thèmes du fantastique pour créer sa propre mythologie contemporaine à travers des histoires qui font surgir un univers fiévreux peuplé de forces maléfiques, ou le monstre n’est jamais celui qu’on croit. À Trossen, les résidents de la maison de retraite se regroupent au troisième étage pour des rites venus d’un autre age ; Les deux frères Zami et Janoch escortent Grand-Mère pour un long voyage – Grand-Mère qui gronde parfois, ou montre les crocs ; pour My l’artiste, la femme bafouée, le chef-d’oeuvre ultime ne peut se concevoir sans sacrifices ; à Bodskär, dans la baie plongée dans les ténèbres, quelque chose émerge des flots… Découvrez un Lovecraft version trash et rock ‘n’ roll pour une véritable et très angoissée chronique sociale.

  • 2014
    MIROBOLE - Collection HORIZONS POURPR

    Les furies de Boras

    La lande de Skanör voit s’écraser une météorite d’où émerge une créature avide ; cent cinquante et une personnes convergent des environs de Stockholm pour un suicide collectif ; une boutique d’aquariophilie est tenue par une femme étrangement proche de ses poissons… Dans ces contes horrifiques, Anders Fager s’empare des grands thèmes de la mythologie, du folklore et du fantastique pour créer des territoires sensuels et sombres, où il fait surgir des créatures d’épouvante. Mais le monstre n’est pas toujours celui qu’on imagine. Avec un humour noir confinant à la jubilation, l’auteur construit ses récits à coups de petits détails dissonants qui font basculer un quotidien banal : dans cet univers de cauchemar, dans ce monde dévasté, violence et folie sont partout.