Céline BRYON-PORTET

  • Universitaires, scientifiques et historiens
  • Française

Présentation

Les travaux de recherche de céline Byron-Portyet s’inscrivent dans une approche socio-anthropologique des médiations symboliques.

Ils balaient le champ des dispositifs symboliques, des récits et figures mythiques, des pratiques rituelles.
Ils s’efforcent d’étudier le pouvoir des images, de la spiritualité et du sacré, des émotions, dans les sociétés contemporaines (prétendument dominées par une approche exclusivement rationaliste et technicienne), le rôle que jouent ces derniers dans le  processus de construction de la réalité, des identités individuelles et communautaires, dans le développement du lien social et des représentations collectives.

 

Les principaux axes thématiques développés sont les suivants :

– Sociologie des organisations fermées :

les modes de sociabilité communautaires, les stratégies de communication interne/externe, les médiations symboliques (objets, dispositifs et figures symboliques,  récits mythiques, pratiques rituelles…) des organisations fermées, des sociétés secrètes ou institutions à caractère initiatique : armée, franc-maçonnerie, mouvements sectaires ou utopiens, groupes terroristes / fanatiques…
Plus précisément, il s’agit d’analyser le rôle des dispositifs de communication et de médiation symboliques, dans les processus de restructuration personnelle, de cohésion intra-groupale ou encore de motivation et de légitimation institutionnelle.

 

– Sociologie des mouvements religieux et spirituels, des radicalisations religieuses :

les religiosités séculières, les sacralités diffuses et laïques, les spiritualités non religieuses, les mouvements ésotériques ; les processus de radicalisation, l’islamisme, le djihadisme.

 

– Sociologie des études audiovisuelles :

le pouvoir des images à travers les fictions du grand et du petit écran, notamment les séries télévisées et les œuvres cinématographiques, en tant qu’elles participent du processus de construction socioculturelle de la réalité et contribuent à modifier certaines de nos représentations.

– Sociologie du numérique :

les bouleversements liés à l’internet (modifications du lien social mais aussi des perceptions de l’espace et du temps, de la mémoire et de la transmission, des rites traditionnels…), les communautés virtuelles et leurs imaginaires associés.

 

Céline Byron-Portet exerce son métier d’enseignant-chercheur à l’université Paul Valéry de Montpellier, au sein du LERSEM (EA 4584) .

Présence au colloque universitaire

  Matin Après-midi
23 Mai 2019 Présente Présente
24 Mai 2019 Présente Présente

Programme

23 Mai 2019

Séance 1, présidente professeur Chao Ying DURAND - Topologies de l'Imaginal, perspectives théoriques
Avec la présence de :
Séance 1, présidente professeur Chao Ying DURAND - Topologies de l'Imaginal, perspectives théoriques

24 Mai 2019

Séance 4, présidente professeur Céline BRYON-BARTET
Séance 4, présidente professeur Céline BRYON-PORTET