Franck FERRIC

  • Auteurs francophones
  • Français

Présentation

Franck Ferric en né en 1979 à Bourges. Tombé dans l’Imaginaire lorsqu’il était petit, il écrit depuis une vingtaine d’années, durant lesquelles il a commis une quarantaine de nouvelles, et cinq roman. Trois Oboles pour Charon (Gallimard, 2015), a été finaliste du GPI et du Prix des Imaginales en 2015. Son nouveau roman, Le Chant Mortel du Soleil, est sorti en avril 2019 aux éditions Albin Michel Imaginaire.

Présence au festival

  Matin Après-midi
23 Mai 2019 Absent Présent
24 Mai 2019 Présent Présent
25 Mai 2019 Présent Présent
26 Mai 2019 Présent Absent

Programme

23 Mai 2019

Bibliographie

  • 2019
    Albin Michel

    Le Chant mortel du soleil

    Il s'appelle Araatan, il est le Grand Qsar. On le surnomme la Montagne car il est haut comme deux hommes, large comme un auroch. Le destin de ce géant est d'achever l'extermination totale des dieux. Une seule divinité a survécu : celle de la cité d'Ishroun. Pour abattre les murailles d'Ishroun et éteindre le culte de la Première Flamme, Araatan se donne un an. Elle s'appelle Kosum. Née esclave, elle était la meilleure dresseuse de chevaux des plaines. Pour avoir tenté de castrer le fils de son maître, elle a été enchaînée nue à une tour pleine de morts. Alors qu'elle attend résignée le baiser mortel du gel, quatre cavaliers la délivrent. Ces hommes durs retournent auprès du Grand Qsar. Kosum, qui croyait mettre un pied dans la guerre, va entamer un tout autre voyage.

  • 2017
    Folio - Collection Folio SF

    Trois oboles pour Charon

    «Pour avoir offensé les dieux et refusé d’endurer ma simple vie de mortel, je suis condamné à perpétuellement subir ce que j’ai cherché à fuir : l’absurdité de l’existence et les vicissitudes de l’Humanité. Rendu amnésique par les mauvais tours de Charon - le Passeur des Enfers qui me refuse le repos -, je traverse les âges du monde, auquel je ne comprends rien, fuyant la guerre qui finit toujours par me rattraper, tandis que les dieux s’effacent du ciel et que le sens même de ma malédiction disparaît avec eux.» Trois oboles pour Charon nous fait traverser l’Histoire, des racines mythologiques de l’Europe à la fin du monde, en compagnie du seul mortel qui ait jamais dupé les dieux. Trois oboles pour Charon nous fait traverser l’Histoire, des racines mythologiques de l’Europe à la fin du monde, en compagnie du seul mortel qui ait jamais dupé les dieux.

  • 2014
    Denoël - Collection Lunes d'encre

    Trois oboles pour Charon

    Pour avoir offensé les dieux et refusé d'endurer sa simple vie de mortel, Sisyphe est condamné à perpétuellement subir ce qu'il a cherché à fuir : l'absurdité de l'existence et les vicissitudes de l'Humanité. Rendu amnésique par les mauvais tours de Charon - le Passeur des Enfers qui lui refuse le repos -, Sisyphe traverse les âges du monde, auquel il ne comprend rien, fuyant la guerre qui finit toujours par le rattraper, tandis que les dieux s'effacent du ciel et que le sens même de sa malédiction disparaît avec eux. Dans une ambiance proche du premier Highlander de Russell Mulcahy, Trois oboles pour Charon nous fait traverser l'Histoire, des racines mythologiques de l'Europe jusqu'à la fin du monde, en compagnie du seul mortel qui ait jamais dupé les dieux. Dans une ambiance proche du premier Highlander de Russell Mulcahy, Trois oboles pour Charon nous fait traverser l'Histoire, des racines mythologiques de l'Europe jusqu'à la fin du monde, en compagnie du seul mortel qui ait jamais dupé les dieux.

  • 2014
    Editions Denoël - Collection Lunes d'encre

    Trois oboles pour Charon

    Pour avoir offensé les dieux et refusé d'endurer sa simple vie de mortel, Sisyphe est condamné à perpétuellement subir ce qu'il a cherché à fuir : l'absurdité de l'existence et les vicissitudes de l'Humanité. Rendu amnésique par les mauvais tours de Charon – le Passeur des Enfers qui lui refuse le repos –, Sisyphe traverse les âges du monde, auquel il ne comprend rien, fuyant la guerre qui finit toujours par le rattraper, tandis que les dieux s'effacent du ciel et que le sens même de sa malédiction disparaît avec eux. Dans une ambiance proche du premier Highlander de Russell Mulcahy, Trois oboles pour Charon nous fait traverser l'Histoire, des racines mythologiques de l'Europe jusqu'à la fin du monde, en compagnie du seul mortel qui ait jamais dupé les dieux.