Julie DE LESTRANGE

  • Auteurs francophones
  • Française

Présentation

Juie de Lestrange a longtemps écrit pour le spectacle et la télévision. Après le succès de son premier roman, Hier encore, c’était l’été (vendu à plus de 180 000 exemplaires numériques et papier !), elle se consacre désormais entièrement à l’écriture, et signe la suite très attendue de cette grande saga amicale et familiale. Danser, encore plonge le lecteur dans les difficultés de l’âge adulte en conservant cette touche d’optimisme et de bienveillance qui a ému tant de lecteurs.

Juie de Lestrange vient de publier le tome 1 de La Nouvelle Arche (Michel Lafon), une dystopie saisissante.

Bibliographie

  • 2019
    Le Livre de Poche - Collection Littérature

    Danser, encore

    Alexandre, Marco et Sophie connaissent une amitié de trente ans et autant d’amour, de blessures, de déceptions et de joies. Quand à l’âge adulte surviennent les tourments et les difficultés, le poids du quotidien et des responsabilités, sonne l’heure de faire des choix. Mais quand le sort frappe l’un des leurs, que reste-t-il des certitudes ? Juste un vertige, profond et déroutant, des liens indéfectibles, et parfois, comme la nécessité de respirer, le besoin de danser et celui de s’aimer. Découvrez la bande de copains drôles et attachants qui a fait le succès d’Hier encore, c’était l’été, et plongez dans une magnifique histoire d’amitié, un hymne à l’entraide, qui fait la part belle à la vie et à notre humanité. Il y a une pincée de drame dans cette fête mais l’idée est bien jusqu’au bout d’aller traquer le bonheur. Pierre Vavasseur, Le Parisien.

  • 2017
    Fayard/Mazarine - Collection Romans

    Danser, encore

    Alexandre, Marco et Sophie connaissent une amitié de trente ans et autant d’amour, de blessures, de déceptions et de joies. Désormais adultes, confrontés au poids du quotidien et des responsabilités, à l’existence et ses tourments, sonne l’heure de faire des choix. Mais que reste-il des certitudes lorsque le sort frappe au hasard ? Juste un vertige, profond et déroutant, des liens indéfectibles, et parfois comme la nécessité de respirer, le besoin de danser et celui de s’aimer.   Découvrez la bande de copains drôles et attachants qui a fait le succès d’Hier encore, c’était l’été, et  plongez dans une magnifique histoire d’amitié, un hymne  à l’entraide, qui fait la part belle à la vie et à notre humanité.

  • 2017
    Le Livre de Poche - Collection Littérature

    Hier encore, c'était l'été

    Alexandre, Marco, Sophie et les autres se connaissent depuis l’enfance. Ensemble, ils ont grandi, en toute insouciance et en toute innocence. Mais, lorsqu’à vingt ans, la vie les prend, la chute est brutale. En une décennie, cette jeunesse perdue mais pas désillusionnée va devoir se battre pour exister. À travers les drames subsistent alors l’amitié, les fous rires, les joies, et l’amour, qui les sauvera. Tendre portrait d’une époque, Hier encore, c’était l’été est un roman optimiste qui accroche le cœur pour ne plus le lâcher. C’est l’histoire de nos guerres quotidiennes, de nos victoires et de nos peines. C’est surtout l’histoire de la vie et d’une bande d’amis dont on voudrait faire partie.     On s’attache vite aux personnages de ce premier roman émouvant sur l'amitié, les sentiments, mais aussi sur la famille et les choix qui nous façonnent.   Télé loisirs.

  • 2016
    Fayard/Mazarine - Collection Romans

    Hier encore, c'était l'été

    Alexandre, Marco, Sophie et les autres se connaissent depuis l’enfance. Ensemble ils sont nés, ensemble ils ont grandi, en toute insouciance. Mais lorsque la vie les prend au sortir de l’adolescence, la chute est brutale. En une décennie, cette jeunesse perdue mais pas désillusionnée va devoir apprendre à se battre pour exister. À travers les drames subsistent l’amitié, les fous-rires et les joies. Et l’amour, qui les sauvera.  Tendre portrait d’une génération, Hier encore c’était l’été est un roman résolument optimiste qui accroche le cœur pour ne plus le lâcher. C’est l’histoire de nos guerres quotidiennes, de nos victoires et de nos peines. C’est surtout l’histoire de la vie et d’une bande d’amis dont on voudrait faire partie.  Passionnée de littérature, Julie de Lestrange écrit pour la télévision, le théâtre et le milieu du spectacle. Hier encore, c’était l’été est son premier roman.  Coup de cœur des lecteurs    « On sourit, on rit, on vibre, on dévore, on verse une larme évidemment. Tous les ingrédients d’un bon livre d’été... d’automne, d’hiver et de printemps. »Nicolas, lecteur.  « Poignant et léger à la fois, un très beau roman sur l’amour et l’amitié, au style fluide et maîtrisé. » Blog Douceur Littéraire