Nadia COSTE

  • Auteurs francophones (hors Canada)
  • Française

Premierchapitre.fr vous offre la possibilité de découvrir gratuitement le premier chapitre d'un des ouvrages de l'auteur

Lire l'extrait

Présentation

Nadia Coste est convaincue qu’il suffit de rencontrer le roman qui nous correspond pour basculer dans le monde des lecteurs… c’est pour cela qu’elle écrit pour la jeunesse : pour donner le goût de lire avec des histoires simples aux émotions fortes. Elle a écrit une vingtaine de romans à destination des enfants, des adolescents, ou des adultes (qui aiment les livres pour la jeunesse) et a collaboré depuis 2011 avec les éditions Gründ, L’Équipe, Scrineo, Syros, Castelmore et Le Seuil.

Nadia Coste est née en 1979 près de Lyon, où elle vit toujours avec son mari et leurs trois enfants.

Présence au festival

  Matin Après-midi
24 Mai 2018 Absente Présente
25 Mai 2018 Présente Présente
26 Mai 2018 Présente Présente
27 Mai 2018 Présente Absent

Programme

25 Mai 2018

Lancée en 2009, l’initiative du festival a eu des répercussions que nous n’avions même pas imaginé… Dès le début, en effet, le succès a dépassé toutes nos espérances ! Et ce « petit plus » original des Imaginales est devenu un rendez-vous annuel très apprécié des aspirants écrivains.

Le speed dating auteurs – éditeurs, comment ça marche ?

Le festival organise chaque année, sur inscription individuelle (gratuite), une série d’entretiens privés réservés aux aspirants auteurs (20 au maximum). Des éditeurs et des directeurs de collection d’imaginaire (fantasy, fantastique, science-fiction) consacrent deux heures de leur temps à découvrir des manuscrits, et à prodiguer aux auteurs désireux de se voir publier conseils et explications.

 Le bilan d’une participante…

Présente en 2009, Nadia a gentiment accepté, pour les futurs “speedés”, de raconter son expérience…

« Tout d’abord, merci pour cette initiative. En tant qu’auteur amateur, on imagine souvent les éditeurs comme des êtres supérieurs, inaccessibles, froids. Bref, une fonction sans être humain derrière.

 Or, grâce à cette rencontre, nous avons pu constater que, non seulement c’était bien des êtres humains, mais en plus ils étaient très sympathiques, ouverts à la discussion et prêts à dispenser de bons conseils.

D’un point de vue personnel, j’ai eu la confirmation que j’avais raison d’écrire et que si le roman que je présentais ne correspondait pas à ce qu’ils publiaient, le suivant peut-être. Ou celui d’après.

Deux des quatre éditeurs, à qui j’avais envoyé le manuscrit il y a deux ans et dont j’attendais encore la réponse, ont rapproché mon roman de leur ligne éditoriale et m’ont m’expliqué pourquoi il ne cadrait pas mais m’ont encouragée à leur soumettre d’autres histoires.

Un troisième a eu l’air intéressé et je lui enverrai le manuscrit corrigé […]

Le quatrième m’a aiguillé vers des structures plus petites susceptibles d’être intéressées par mon histoire. Je peux leur adresser le manuscrit de sa part.

Autant dire que j’ai l’impression que des portes se sont ouvertes.

Suite à cette rencontre, je n’ai pas hésité à discuter avec d’autres éditeurs lors du festival (alors que je suis d’un naturel timide lorsqu’il s’agit de parler de mes écrits).

Que du positif, donc.

Merci encore, et j’espère que vous offrirez cette chance à d’autres auteurs l’année prochaine.

Cordialement,

Nadia

En 2010, Nadia Coste[1] – puisque c’est d’elle qu’il s’agit –, signait son premier contrat d’édition. En 2011, elle publiait Feydelins, Les Rives du monde. Son récit, initialement adressé à des collections pour adultes, en vain, était en réalité destiné à la jeunesse. Encore fallait-il le regard de professionnels qui, en quelques minutes, lui ont donné les bons conseils. Et les bonnes adresses !

Depuis, plus de 200 aspirants écrivains ont été conseillés et aiguillés, et une dizaine d’entre eux publiés via notre speed dating, comme le rappelait récemment l’éditeur Stéphane Marsan dans un tweet qui annonçait la sortie de La Fugitive d’Hélène P. Mérelle, « une nouvelle auteure française rencontrée en speed dating aux @imaginales ».

Et si c’était vous ?

Les Imaginales vous donnent l’opportunité d’avoir un contact direct avec des éditeurs d’imaginaire… comme aucun festival littéraire en France n’en offre ! Alors, si vous avez un manuscrit de fantasy, de fantastique ou de science-fiction à proposer aux éditeurs, le speed dating des Imaginales vous attend !

 

Une mini-FAQ pour vous éviter les questions habituelles…

 J’ai déjà publié un roman. Puis-je m’inscrire ?

Non. Le speed dating est réservé aux aspirants auteurs, qui n’ont jamais publié de roman (ou de recueil de nouvelles) à compte d’éditeur.

J’ai publié quelques nouvelles…

Des nouvelles isolées ne font pas un recueil… Vous pouvez donc vous inscrire.

 J’ai publié un roman en auto-édition…

Vous pouvez également vous inscrire, vos premiers essais n’étant pas passés par un filtre éditorial professionnel.

J’ai publié un roman à compte d’auteur…

Même punition : vous pouvez aussi vous inscrire 😉

Je n’ai pas fini mon manuscrit…

Alors terminez-le ! Et inscrivez-vous à la Master Class du festival, qui vous y aidera :

https://www.imaginales.fr/masterclass-journee-de-formation-a-lecriture-edition-2018/

Comment saurais-je si je suis retenu•e ?

Vous recevrez tout d’abord un accusé de réception par mail (ou sms), avec une (courte) fiche de pré-inscription à nous retourner accompagnée d’une petite biographie, d’un pitch et de 20 pages de votre manuscrit. Après, vous n’aurez plus qu’à patienter : vous recevrez une réponse, qu’elle soit positive ou négative, une semaine au plus tard avant le speed dating, mais probablement nettement plus tôt, si la clôture des inscriptions se produit rapidement.

Si je ne suis pas accepté•e, quelle peut en être la raison ?

Vous ne correspondez pas aux critères., ou vous ne avez pas envoyé les informations démandées.

Je vous assure que si…

Alors, c’est simplement que vous étiez la 21ème personne inscrite pour nos 20 places.

Où a lieu le speed dating ?

Il déroule chaque année dans un endroit convivial, au centre d’Épinal. Le lieu exact sera communiqué aux inscrits exclusivement, par mail ou par sms, de façon à préserver la sérénité nécessaire à ces rencontres.

 J’ai encore des questions…

Tout vous sera expliqué lors de la pré-inscription. C’est par ici

 

[1] Elle fait d’ailleurs partie des invités de cette édition.

Bibliographie

  • 2012
    GRUND JEUNESSE - Collection Gründ romans

    Fedeylins, Fedeylins - L'Ombre des pères - Tome 4, Fedeylins - Tome 4

    « Ils m'ont chassé, ont persécuté ma famille puis fait de moi un héros… Tout cela n'a plus d'importance aujourd'hui, pourtant je veux qu'ils comprennent. »

  • 2011
    Grund - Collection Gründ romans

    Fedeylins, Fedeylins - Les Rives du monde - Tome 1

    Être fedeylin c’est accepter. Mais Cahyl ne peut pas trouver sa place dans cette dictature du bonheur, il lui manque la marque, il n’a pas de destin. Sauf celui de changer le cours du monde ?

  • 2011
    GRUND JEUNESSE - Collection Gründ romans

    Fedeylins / Aux bords du mal

    Peut-on se perdre lorsque l'on n'a nulle part où aller ? " Le ciel. Si calme. Indifférent à notre fuite. Je le scrutais, la peur au ventre. Si quelqu'un nous poursuivait, il apparaîtrait par cette maigre ouverture. Mais j'avais beau retenir ma respiration, j'avais beau imaginer l'un des membres de mon peuple nous découvrant dans notre cachette, il n'y avait que ce ciel bleu au-dessus de nous et le lent passage des nuages. "