Georges BERTIN

  • Imaginales Maçonniques et Ésotériques, Universitaires, scientifiques et historiens
  • Français

Présentation

Georges Bertin, né en 1948, est un chercheur en sociologie, socio-anthropologue, docteur en sciences de l’éducation, habilité à diriger des recherches en sociologie.

Il est directeur des recherches en sciences sociales au CNAM Pays-de-la-Loire. Il est membre du GRECO CRI, groupement de recherches coordonné des centres de recherche sur l’Imaginaire et dirige à Angers et au Mans le Cercle de Recherches Anthropologiques sur l’Imaginaire (CRAI), lequel a succédé au Groupe de Recherches sur l’Imaginaire de l’Ouest (GRIOT), qu’il a fondé en 1994.

Il est aussi membre de la Société arthurienne internationale, a été de 1990 à 2013, fondateur puis coprésident de l’AFIRSE (Association francophone internationale de recherches scientifiques en éducation), est membre du bureau de l’ADMES Grand Ouest (Association pour le développement des méthodes pédagogiques dans l’enseignement supérieur. Président fondateur de l’association CENA en 1973, il en est aujourd’hui le président en exercice.et membre du Conseil scientifique de l’association des Amis de Gilbert Durand et des Cahiers européens de sociologie.

Il est, depuis l’hiver 2006, directeur exécutif de la revue internationale de sociologie Esprit critique.

Il s’intéresse particulièrement à l’imaginaire (socio-anthropologie de l’Imaginaire), aux travaux jungiens et reichiens, aux mythes, au symbolisme. Il a coordonné une recherche sur les Apparitions dans l’Ouest puis une recherche-action sur Les Utopies concrètes en lien avec le CNAM et l’Université d’Angers, le Mouvement Utopia et divers partenaires universitaires. Colloque Figures de l’Utopie, Angers MSH, 2012, à paraître aux PUR. Il travaille depuis 2010 sur la question transculturelle (variations et permanence des mythes) dans une perspective diachronique ( dans les sociétés occidentales du Moyen Age à nos jours)et synchronique (notamment avec des partenaires du maghreb et des Amériques). Il travaille actuellement sur les phénomènes transculturelles et les relations sociétales induites par les réseaux.

 

Distinctions.

Médaille du Patrimoine du Ministère de la Culture,

Chevalier dans l’Ordre National du Mérite,

Chevalier dans l’Ordre des Palmes Académiques,

Médaile d’Or de la Jeunesse et des Sports.

 

Anthropologie culturelle

La sorcellerie domestique dans les bocages de l’Ouest.

Sorcières et chamanes, le corps de la sorcière, étude comparative.

Les druides, mythes et réalités, des origines à nos jours.

Les Apparitions, mythes, mystique et mystifications.

Carnaval ou le temps à l’envers.

Le Nouvel Age (New a Age), histoire et actualité, entre marges et marchés.

Fêtes et spectacles urbains à la fin du Moyen Age.

Les figures du passage, d’Hermès aux modernes passeurs via saint Christophe.

Le chemin de Compostelle, une initiation ? Mythes et symboles.

Les missions des Jésuites en Amérique du Sud.

Le scoutisme, un mouvement pédagogique initiatique ?

Le Septénaire et l’Apocalypse

Le Vivant et le Sacré.

Entre caverne et Lumière…

Présence au festival

  Matin Après-midi
24 Mai 2018 Présent Présent
25 Mai 2018 Présent Présent
26 Mai 2018 Présent Présent
27 Mai 2018 Présent Présent

Programme

26 Mai 2018

Avec la présence de :

27 Mai 2018

Bibliographie

  • 2018
    éd du Cosmogone

    UN IMAGINAIRE TRANSCULTUREL

    Réflexions sur les incidences de la mondialisation ainsi que du développement des nouvelles technologies de l'information et de la communication dans les champs de la culture et de la socialité. Les notions de transculturalité, envisagée comme la tradition croisée avec la révolution numérique, et de métissage sont particulièrement examinées. Notre village global baigne dans le carrefour incessant et accéléré par les réseaux, des échanges culturels, et ce, au rebours de nos identités figées, des ukases frileux de nos Jobelins bridés contemporains. Pour saisir ces mutations, changer notre regard, pour rendre intelligible notre imaginaire social, il nous faut adopter une lecture planétaire, si ce n’est cosmique, de l’humanité et de son devenir, une lecture fluide, dynamique et transitionnelle de notre vision du monde..

  • 2017
    éd du Cosmogone

    Entre caverne et lumière, essai sur l'imaginaire en loge de francs-maçons

    Préface Céline Bryon-Portet - Postface Michel Maffesoli Entre caverne et lumière...Georges Bertin nous plonge d’abord dans les profondeurs chtoniennes de la caverne, où tout prend fin et où tout commence, lieu tour à tour protecteur et destructeur (ou plutôt déconstructeur), véritable descente dans des enfers salvifiques. Puis, il nous embarque sur un vaisseau, à la découverte des loges bleues, et filant cette métaphore colorée nous nous promenons de rite en rite comme d’autres voguent sur les flots. La seconde partie du livre nous entraîne progressivement par-delà les murs du temple maçonnique mais aussi par-delà les frontières disciplinaires que le monde académique se plaît à ériger, comme si le savoir pouvait être compartimenté. De l’expérience mystique à la quête du sacré, de la quête du sacré à l’engagement dans le monde profane, parfaitement représenté par la figure chevaleresque dont il est un spécialiste reconnu, Georges Bertin balaie toutes les facettes du cheminement initiatique et les messages qu’il transmet sont intemporels et universels. Sans doute est-ce d’ailleurs parce qu’il est inactuel que son livre est aussi actuel. (C.B.-P.)

  • 2017
    éd du Cosmogone

    Possessions

    Issu d'un colloque international, organisé et dirigé en 1992 par Jean-Marie Brohm et Georges Bertin, revu et augmenté aujourd'hui de nouvelles contributions, ce volume réunit ainsi trois types de contributions présentant l'extrême plasticité et diversité des phénomènes associés aux possessions : des investigations théoriques qui tentent de cerner la spécificité, l'origine et les conséquences sociales, culturelles, psychologiques, religieuses, thérapeutiques des possessions ; des enquêtes ethnographiques qui décrivent et analysent divers types de possessions selon les aires géographiques et les périodes historiques envisagées (Europe, Afrique noire, Maghreb, Brésil) ; des recherches originales explorant les frontières, les marges, les réalités périphériques plus ou moins analogues ou apparentées aux phénomènes de possession (chamanismes, hantises, spiritismes, incorporations, identifications, dédoublements, emprises sectaires, sorcelleries, etc.). Fait culturel universel, les formes de la Possession revêtent en effet d'innombrables variantes : transes, possessions, états altérés : autant de langages à décrypter dont le code varie selon les lieux, les moments et aussi les sujets, ce qui fait de cet ouvrage un indispensable instrument de travail pour les chercheurs.

  • 2016
    éd du Cosmogone

    De quête du Graal en Avalon, préface de Fatima Gutierrez

    250 pages pour tout savoir sur le Graal : un livre synthèse sur plus de 50 ans de recherche. Illustrations en couleur. Editions du Cosmogone. Au creux des chemins creux de notre enfance, dans les bocages de Normandie et du Maine, à l'ombre de leurs haies vives formant clôture, nous avons croisé de nombreuses reprises, des personnages énigmatiques, héros éponymes, ermites et gentes dames. Ils nous ont parlé de Quête du Graal et d'Avalon, le paradis des Celtes. Sien est suivie une recherche initiée voici 50 ans aux marches de Gaule et de Petite Bretagne. Elle nous a conduit à revisiter ces mythes fondateurs dans leurs racines comme dans leurs réceptions littéraires ou artistiques, dans leur actualité sociétale et culturelle. Aussi, notre propre aventure, en QuÍte du Saint Graal, nous a entrainé à retrouver des lieux symboliques et réels, ceux du pays des grandes merveilles entre Maine, Normandie et Petite Bretagne, et aussi Outre-Manche en Cornouailles et à Glastonbury. C’est de cette aventure et de cette recherche que cet ouvrage rend compte.

  • 2015
    éd du Cosmogone

    La quête des chevaliers et dames de la Table Ronde

    Aujourd’hui :Premier :Chevalier international de l’Ordre des Chevaliers et Dames de la Table Ronde de la cour du Roi Arthur (International First Knight), ordre que j’ai introduit en France en 1984, après y avoir adhéré en Grande-Bretagne dès 1969, j’y ai succédé au Grand Maître Wessex, (Cambridge) restaurateur de l’ordre en 1945, lui-même héritier du fondateur de l’Ordre à Tintagel, Thomas Frederick Glasscock, en 1923, lequel avait reçu le flambeau d’un membre de l’Ordre refondé par un descendant des rois Tudor, comme on le verra. Adonné depuis plus de 40 ans, aux études arthuriennes, à leurs réceptions et à la transmission de leurs symboles tant ils sont, pour moi un prodigieux réservoir de spiritualité aux sources mêmes de notre civilisation et de nos littératures romanesques, j’ai tenté, dans cet essai, d’en partager les arcanes.

  • 2014
    Editions du Cosmogone

    La tribu du lâcher prise, mythes et symboles du chemin de Compostelle

    Cet ouvrage est issu d'un rêve de jeunesse concrétisé par l'auteur à soixante et un ans : mettre ses pas dans ceux des pèlerins qui, depuis deux millénaires, suivent le chemin des étoiles pour se rendre en Galice au tombeau de l'Apôtre Jacques. Après avoir présenté les figures vivantes du chemin dans un ouvrage précédent, il propose ici quelques clefs de lecture : lâcher prise, néo tribalisme, nouvel âge des pratiques pèlerines et tente, dans une démarche transculturelle, d'explorer l'histoire, les mythes et symboles qui structurent l'imaginaire pèlerin. Car ce chemin est pour lui lieu d'initiation et d'accès au Sacré, quête de la quintessence dans le « champ de l'Etoile » que se crée chaque pèlerin de Compostelle, quand il parcourt cette voie immémoriale de passage et de rencontres le plus souvent lumineuses...

  • 2014
    Presses Universitaires de Rennes - Collection Essais

    Figures de l'Utopie, histoire et actualité

    À côté de la rationalité, jeu incessant entre l'esprit qui crée des structures logiques et le monde réel, la rationalisation a consisté, de tous temps à vouloir enfermer la réalité dans des systèmes cohérents d'où tout ce qui, les contredisait était écarté et mis de côté, vu comme illusion. C'est ce qui a fondé longtemps le mépris à l'égard des utopies, lesquelles, malgré l'alibi de rationalité qu'elles se donnaient, restaient marquées au coin d'un imaginaire régissant la " Folle du logis ". Cet ouvrage réunissant des approches et des objets très différents veut au contraire explorer les figures de l'utopie, tant dans le monde artistique, scientifique littéraire ou social (comme le féminisme) que dans les organisations, qui réhabilitent la pensée utopique, et ses accomplissements pratiques [comme c'est le cas des utopies concrètes). Pour concourir à cette mise en évidence la manière dont ces systèmes utopiques sont agis et fonctionnent, les auteur.e.s se sont situés au niveau de la "praxis" des acteurs qui la portent car l'action est bien, dans l'utopie au coeur, de toute réflexion, dans un va et vient permanent avec elle, et ce en bonne comme en mauvaise part (les contre utopies). Entre capacité personnelle de révolte et convictions partagées, les figures de l'utopie ouvrent des voies inédites à notre humanité dans un contexte de mutations sans précédent, comme elles ont accompagné les bouleversements sociaux du passé.

  • 2014
    Edilivres - Collection Classique

    La société transculturelle

    La société transculturelle existe, elle n'est pas la somme de diverses cultures, mais la création collective et accélérée d'une autre manière d'être au monde. Elle rencontre déjà les aspirations et pratiques du plus grand nombre, et nous amène à développer des attitudes spécifiques : respect, tolérance, curiosité, volonté de promouvoir des coopérations fortes, réinterprétation de notre passé et recherche des convergences, acceptation de l'altération à laquelle nous conduit tout contact avec l'autre culture, ou les autres cultures. Après l'homme unidimensionnel produit par l'objectivité causale linéaire, penser l'homme transculturel, ne serait-ce pas enfin, en empruntant les chemins de la tradition croisés avec ceux de la révolution numérique, faire un retour à l'unité perdue de la nature humaine ?

  • Actualité de la mythocritique - Georges BERTIN
    2014
    Esprit Critique

    Actualité de la mythocritique

    Le serment d’Hermés de Gilbert DurandSous peine d’insignifiance, l’anthropologue doit prêter le triple serment d’Hermés. •L’homme est une constante, et l’on ne peut bien prévoir que les récurrences •L’homme est l’ambiguïté paradigmatique, la multiplicité antagoniste, le paradoxe créateur, •L’homme est le modèle primordial par lequel tout l’univers dont il use n’est qu’un miroi, c’st à dire un symbole et quelquefois un signe. Triple serment qui fonde l’art et la science de l’anthropologie sur la récurrence, le paradoxe, la similitude

  • 2012
    L'APART - Collection RECITS

    Les druides, les maîtres du temps

  • 2011
    L'Harmattan - Collection Éducations et sociétés

    Pour une autre politique culturelle, institution et développement

    Alors que les pouvoirs centraux politiques et économiques tendent à assujettir les citoyens réduits au rang de consommateurs ou d'agents parfaitement passifs devant la puissance publique, cette réflexion débouche sur ce que pourrait être une politique culturelle alternative. Ceci n'est pas sans poser la question de la relation de la culture à l'éducation, prise dans son sens large.

  • 2011
    Mens sana - Collection MENS SANA (EDIT

    Les imaginaires du Nouveau Monde

    Un monde s’ouvre, qu’il est temps d’investir. Un nouvel espace qu’il convient d’occuper ; un temps nouveau qu’il convient de célébrer, quitte à enterrer l’ancien grâce à maintes proclamations prophétiques. Aveuglés par le soleil du Nouveau Monde, les Européens ne voient pas que chaque jour creuse davantage les rides de leur vénérable continent et que la conquête de l’Amérique sonne le glas de l’Ancien Monde. Le rêve s'est déployé de l'Orient vers l'Occident, avec force et vigueur, ouvrant un espace vierge sur lequel la vieille Europe cristallisait ses propres désirs, son besoin d'altérité et de croyances. L'épopée du Nouveau Monde montre bien les modes d'interaction entre histoire et imaginaire, l'Amérique au départ relevant de la légende ou du fantasme. Ouvrage collectif sous la direction de Lauric Guillaud et Georges Bertin. Lauric Guillaud est professeur de littérature et civilisation américaine à l’Université d’Angers, président du Centre de recherches sur les Littératures de l’Imaginaire, auteur de nombreux ouvrages, il a notamment publié en 2007, aux éditions Michel Houdiard, Le Nouveau Monde, autopsie d’un mythe. Georges Bertin, socio-anthropologue, ancien vice recteur de l’UCO, est directeur de recherches en Sciences Sociales au CNAM des Pays de la Loire, directeur de la revue Esprit Critique et président du Cercle d’Etudes Nouvelles d’Anthropologie. Il a publié une vingtaine d’ouvrages.

  • 2010
    Éditions Vega - Collection ARTICLES SANS C

    De la quête du Graal au Nouvel Age / initiation et chevalerie

  • 2006
    Éditions Vega - Collection ARTICLES SANS C

    La pierre et le Graal, une expérience de quête initiatique

  • 2003
    Charles Corlet - Collection FOLKLORE

    FANTOMES ET APPARITIONS, [mythologies et représentations]

  • 2003
    Dervy - Collection HIST CIVILISATI

    Druides, les maîtres du temps

  • 1999
    Desclée de Brouwer - Collection DDB.CHRISTIANIS

    Apparitions-disparitions

  • 1992
    C. Corlet - Collection PROMENADES

    Promenade en Normandie avec Lancelot du Lac

  • 1991
    Charles Corlet - Collection HISTOIRE

    Guide des chevaliers de la table ronde en Normandie