Georges BERTIN

  • Auteurs invités, Universitaires, scientifiques et historiens
  • Français

Présentation

Invité par les Imaginales Maçonniques et Esotériques d’Epinal. Pour plus d’informations : www.imaginalemepinal.com

Georges Bertin, né en 1948, est un chercheur en sociologie, socio-anthropologue, docteur en sciences de l’éducation, habilité à diriger des recherches en sociologie.

Il est directeur des recherches en sciences sociales au CNAM Pays-de-la-Loire. Il est membre du GRECO CRI, groupement de recherches coordonné des centres de recherche sur l’Imaginaire et dirige à Angers et au Mans le Cercle de Recherches Anthropologiques sur l’Imaginaire (CRAI), lequel a succédé au Groupe de Recherches sur l’Imaginaire de l’Ouest (GRIOT), qu’il a fondé en 1994.

Il est aussi membre de la Société arthurienne internationale, a été de 1990 à 2013, fondateur puis coprésident de l’AFIRSE (Association francophone internationale de recherches scientifiques en éducation), est membre du bureau de l’ADMES Grand Ouest (Association pour le développement des méthodes pédagogiques dans l’enseignement supérieur. Président fondateur de l’association CENA en 1973, il en est aujourd’hui le président en exercice.et membre du Conseil scientifique de l’association des Amis de Gilbert Durand et des Cahiers européens de sociologie.

Il est, depuis l’hiver 2006, directeur exécutif de la revue internationale de sociologie Esprit critique.

Il s’intéresse particulièrement à l’imaginaire (socio-anthropologie de l’Imaginaire), aux travaux jungiens et reichiens, aux mythes, au symbolisme. Il a coordonné une recherche sur les Apparitions dans l’Ouest puis une recherche-action sur Les Utopies concrètes en lien avec le CNAM et l’Université d’Angers, le Mouvement Utopia et divers partenaires universitaires. Colloque Figures de l’Utopie, Angers MSH, 2012, à paraître aux PUR. Il travaille depuis 2010 sur la question transculturelle (variations et permanence des mythes) dans une perspective diachronique ( dans les sociétés occidentales du Moyen Age à nos jours)et synchronique (notamment avec des partenaires du maghreb et des Amériques). Il travaille actuellement sur les phénomènes transculturelles et les relations sociétales induites par les réseaux.

Programme

19 Mai 2017

Une mythologie immortelle…
Avec la présence de :
Avec la présence de :

20 Mai 2017

Le Festival Les Imaginales 2017 est le cadre d’un événement marquant pour l’Ordre International de la Table Ronde. Ce dernier y voit naître en effet sous le nom de Hautes terres arthuriennes sa Branche vosgienne, la quatrième seulement en France.

 

Ni société secrète, ni groupe folklorique, l’Ordre international des chevaliers et dames de la Table Ronde de la cour du roi Arthur à Camelot (OITR) est un ordre qui, tout en préservant les souvenirs du Roi Arthur et de ses chevaliers et les idéaux de la Quête du Graal, défend les droits de l’homme et de tous les hommes dans le respect de leurs différences religieuses, culturelles, philosophiques. Il a également une vocation humanitaire.

 

L’installation de la branche Hautes-terres arthuriennes se fera en présence du grand maître international de l’Ordre Georges Bertin, et d’une délégation de la branche Anjou Plantagenêt, l’OITR étant présent également en Normandie et en Ile de France.

 

Public, ce premier Chapitre « vosgien » a lieu

 

le samedi 20 mai à 10 heures

Kiosque du parc du Cours à Epinal.

 

Avec l’opportunité de découvrir son rituel, et de vivre l’adoubement d’Anne-Laure Marioton, Grande Maîtresse de la branche Hautes terres arthuriennes, et d’un Chevalier.

Un chapitre est constitué de 12 membres, les officiers, autour de la table. La première étape est d’être reçu compagnon, qui, après une période d’errance et un travail, est adoubé chevalier ou dame.

 

Contact :

Anne-Laure Marioton  tél 06 86 80 62 22 – e-mail : hautesterresarthuriennes@gmail.com

Avec la présence de :

21 Mai 2017

Avec la présence de :

Bibliographie

Share