Imaginales - Le festival des mondes imaginaires

Imaginales 2014

le festival des mondes imaginaires

13ème édition, du jeudi 22 au dimanche 25 mai 2014 à Épinal

Anne BESSON

Nationalité FR  Modératrice, née en 1975

Anne BESSON

Anne Besson est maître de conférences en Littérature Générale et Comparée à l’Université d’Artois (Arras).

Spécialiste des ensembles romanesques, particulièrement en science-fiction, fantasy et littérature de jeunesse, elle est l’auteur de D’Asimov à Tolkien, cycles et séries dans la littérature de genre et de La Fantasy.

Impliquée dans l’organisation et la diffusion des activités de recherche, co-fondatrice de l’association Modernités médiévales, elle a organisé plusieurs colloques et coordonné plusieurs ouvrages collectifs.

Elle est membre du jury du Prix Imaginales.

Bibliographie

Colloque de Cerli : L'Imaginaire médical dans le fantastique et la science-fiction

Colloque de Cerli : L'Imaginaire médical dans le fantastique et la science-fiction

BRAGELONNE, 2011

La médecine fait rêver dans de multiples directions : de la mort soudainement éloignée jusqu'aux cauchemars du corps ouvert, de la figure bienveillante jusqu'à la profanation, de l'antalgique salvateur jusqu'à d'horribles supplices. Alors que le corps intérieur nous est obscur, la science-fiction, le fantastique, la Fantasy et l'horreur nous font découvrir des paysages du corps splendides, étonnants ou répugnants, mais toujours prenants. Pourquoi cette profusion de l'imaginaire médical ? Avec une médecine aujourd'hui rationnelle, on s'attendrait à la fin des passions imaginatives, mais au contraire la science médicale nouvelle a démultiplié les perspectives. La prolifération de l'imaginaire médical est naturelle, car la littérature et le cinéma aiment ses images fortes. Les effets de science sont aussi des effets de fiction et de merveilleux. Le lecteur comprendra l'intérêt de ce travail collectif (grâce au réseau CERLI), mais aussi notre humilité, car nous n'épuisons en rien la thématique.

Le Roi Arthur au miroir du temps

Le Roi Arthur au miroir du temps

TERRE DE BRUME, 2007

Qui ne connaît aujourd'hui le roi Arthur, sa cour et ses exploits, ne serait-ce qu'à travers ses avatars comiques ou pseudo-épiques, qui refleurissent de plus belle sur les supports médiatiques les plus variés ? L'ouvrage que proposent ici des spécialistes universitaires français rappelle d'abord que la Matière arthurienne possède une longue histoire, d'emblée marquée par les réécritures, au Moyen Age bien sûr puis dans l'Angleterre victorienne qui en orchestre la « renaissance », et s'intéresse ensuite largement au vaste corpus contemporain à son tour fasciné par les personnages et les aventures du royaume d'Arthur : dans les romans de Fantasy qui en revisitent le merveilleux comme dans les romans historiques qui explorent les « âges sombres » des Ve et VIe siècles anglais, mais aussi au cinéma et en bande dessinée, où les inspirations médiévales et « celtiques » sont aujourd'hui si prégnantes. Ouvrage publié sous la direction d'Anne Besson, avec des contributions de Michelle Szkilnik : l'Arthur médiéval : Rex quondam rexque futurus ; Nadège Le Lan : Ombre et lumière : Angleterre victorienne, un réveil rayonnant ; Vincent Ferré : Tolkien, retour et déroute du roi : lectures politiques d'Arthur ; Marc Rolland : « Un Prince du Ve siècle » : Arthur et les romans historiques au XXe siècle ; Claire Jardillier : Les enfants de Merlin : le merveilleux médiéval revisité ; Isabelle Cani : Des temps mythiques à l'ère Kennedy : le cinéma arthurien, si loin ou si proche de nous ? ; Florence Plet-Nicolas : les cases de l'oncle Arthur : BD arthuriennes.

La Fantasy

La Fantasy

KLINCKSIECK, 2007

Une grande vague éditoriale accompagne aujourd'hui le succès public de la fantasy, dans ses expressions littéraires et cinématographiques aussi bien que dans le domaine du jeu. Sans doute est-il temps, non plus de décrire, mais bien d'interroger ce genre qui constitue un phénomène de société. L'objectif de ces 50 questions est de cerner les ressorts de cet engouement, en multipliant les angles d'approche pour dépasser les idées reçues : qu'est-ce que la fantasy ?, est-ce vraiment un genre anglophone ?, comment s'est-elle renouvelée au cours de son histoire ?, Tolkien est-il indépassable ?, pourquoi nous parle-t-elle à ce point aujourd'hui ?

Anne Besson est maître de conférences en littérature générale et comparée à l'université d'Artois (Arras) et cofondatrice de l'association « Modernités médiévales ». Elle est l'auteur de D'Asimov à Tolkien, cycles et séries en littérature de genre, et a publié plusieurs articles sur les ensembles romanesques, la littérature contemporaine et surtout les genres de l'imaginaire, science-fiction et fantasy.

Colloque de Cerisy. Les nouvelles formes de la science-fiction

Colloque de Cerisy. Les nouvelles formes de la science-fiction

BRAGELONNE, 2006

A partir du début des années 1980 se produit un certain renouveau, thématique et esthétique, dans la littérature et le cinéma de science-fiction. Il s'apparente à une nouvelle perception du genre dont les auteurs abordent autrement certaines thématiques mises au goût du jour par l'actualité et/ou la science (la « cyber » littérature, le courant « steampunk », les nanotechnologies, la génomique). Ce faisant, ils en élargissent les frontières. Certains ont recours à différentes formes d'hybridation avec des genres voisins, ou s'en distinguent, ou encore questionnent les marges de la littérature générale. Ce renouveau se manifeste aussi et peut-être surtout par la mise en œuvre de stratégies d'écriture originales, voire expérimentales. Le cinéma reflète également cette évolution thématique et formelle, mais sa mutation est largement tributaire des nouveaux effets spéciaux et de l'imagerie numérique. Ce colloque vise à poser un regard amical et distancié sur vingt ans de production littéraire et filmique, en examinant les œuvres selon différentes perspectives et divers angles théoriques tout en prenant en compte l'évolution de la critique. Il s'agit au moins de donner la parole aux auteurs et de les faire dialoguer entre eux et avec des universitaires ou autres spécialistes du genre. Il s'agit enfin d'examiner, en faisant appel à des éditeurs, les modes d'insertion de cette nouvelle SF dans le paysage littéraire et éditorial (et dans la production audiovisuelle) sans oublier la BD et les jeux de rôle, afin d'évaluer son statut et son impact passé et actuel sur différents publics.

D'Asimov à Tolkien - Cycles et séries dans la littérature de genre

D'Asimov à Tolkien - Cycles et séries dans la littérature de genre

CNRS, 2004

Harry Potter de Joanne K. Rowling, Le Seigneur des Anneaux de Tolkien... Qui aujourd’hui, ne connaît pas un de ces ensembles romanesques à succès, florissant dans la littérature de genre ? Romans policiers, science-fiction, fantasy, des Cantos d’Hypérion à L.A. Quartet en passant par Fondation, tous ces genres nourrissent le questionnement d’Anne Besson. Un cycle, une série : comment les définir, les distinguer ? Dans le premier, la totalité des volumes prime, tandis que dans la seconde, chaque volume est indépendant. L’intrigue se développe au fur et à mesure dans l’un, elle est discontinue dans l’autre. Pour le bonheur du lecteur et l’enrichissement de la littérature, des croisements s’effectuent, se jouant des contraintes étroites. La conduite et l’expérience du lecteur, induites par ces caractéristiques formelles, sont aussi prises en compte. De ce point de vue, la chronologie joue un rôle décisif avec son réseau d’appels et d’annonces : elle propose une maîtrise idéale du temps. L'ouvrage pionnier d'Anne Besson, qui intéressera tant les amateurs que les lecteurs ouverts et curieux, associe agréablement la rigueur à une approche revigorante de la littérature : un livre invitant au dialogue et à un electure éclairée et vivante.

Anne BESSON, ancienne élève de l’ENS-Fontenay St-Cloud, agrégée, docteur en Littérature Comparée, est Maître de Conférences à l’Université d’Artois (Arras), spécialisée dans les littératures contemporaines de genre et de grande diffusion.