Les Canadiens francophones débarquent en force aux Imaginales !

 

Les Imaginales ont toujours suivi avec intérêt les auteurs canadiens, et sept d’entre eux sont déjà venus à Épinal. Mais cette année, c’est une véritable délégation qui nous rend visite…

 

 

Le Canada est un pays important sur la scène de l’imaginaire comme le confirme (et elle est loin d’être exhaustive !) la liste des auteurs de fantastique, science-fiction et fantasy.

Quant à la SF et la fantasy nord-américaines écrites en français, elles occupent la seconde place dans le monde de la francophonie, après la France mais avant la Suisse, qui compte également une belle école francophone…

Plusieurs auteurs canadiens de langue française participent donc cette année aux Imaginales dans le cadre d’un partenariat avec les éditions québécoises Alire spécialisées dans le domaine du polar et de l’imaginaire, et avec le concours de la revue Solaris qui vient récemment de fêter ses 40 ans de publication, ce qui en fait la plus ancienne revue de SF francophone :
http://www.alire.com
http://www.revue-solaris.com

Les festivaliers pourront discuter sur son stand avec le fondateur des éditions Alire : acteur majeur des littératures d’imaginaire au Québec, Jean Pettigrew sera en effet du voyage, accompagné de Philippe Turgeon.

 

Cette opération bénéficie également d’un fort soutien du Conseil des Arts du Canada, que nous tenons à remercier tout particulièrement.

Cette année, nous recevons donc quatre auteurs québécois (ou plus exactement trois Québécois, et un natif de l’Ontario), deux maîtres du genre (Jean-Louis Trudel et Élisabeth Vonarburg) et deux écrivains de la nouvelle génération.

Philippe-Aubert Côté est un tout jeune auteur qui présentera aux Imaginales son premier roman, Le Jeu du démiurge (Éditions Alire), un planet opera à l’ampleur impressionnante qui évoque un futur post-humain.

Jonathan Reynolds, éditeur de littératures de l’imaginaire et auteur de romans d’horreur pour les grands et les petits, publie romans et nouvelles ; c’est l’une des signatures marquantes dans l’horreur et le fantastique.

Jean-Louis Trudel, professeur de d’histoire et philosophie des sciences, viendra nous parler science-fiction. Largement publié au Québec, il a déjà près de 30 livres à son actif, en particulier dans les collections destinées à la jeunesse, mais il a également écrit de nombreuses nouvelles, publiées en recueils, anthologies ou revues, dont Solaris. Il a également signé un recueil, Les Leçons de la cruauté (Alire) et un roman, Suprématie (Bragelonne), sous le pseudonyme de Laurent Mc Allister (en collaboration avec Yves Meynard).

Élisabeth Vonarburg, auteure prolifique elle aussi (on lui doit des dizaines de nouvelles et plus d’une vingtaine de romans et recueils), largement récompensée, est la signature incontournable de la science-fiction et de la fantasy au Québec. Parmi ses innombrables ouvrages, traduits en Allemagne, et aux États-Unis, on citera deux fortes pentalogies de fantasy, Tyranael et Reine de mémoire, et l’éblouissant Chroniques du Pays des mères, une science-fiction de haut vol situé dans un monde post-apocalyptique.

Retrouvez leurs fiches biographiques dans la rubrique Invités 2016.

 

À signaler ! Les imaginales consacreront un café littéraire aux invités québécois, et deux autres à Jean-Louis Trudel et à Élisabeth Vonarburg.

Share