Natacha VAS-DEYRES

  • Universitaires, scientifiques et historiens, Modérateurs et interprètes, Membres du jury
  • Française

Présentation

Natacha Vas-Deyres est agrégée de Lettres modernes, Docteure en littérature française, francophone et comparée, conférencière, enseignante et chercheuse de l’Université Bordeaux Montaigne. Spécialiste de la science-fiction française, ses recherches portent également sur l’utopie littéraire européenne et sur les rapports entre science et fiction.

Présidente et fondatrice en 2020 du festival Hypermondes (Bordeaux Métropole) Natacha Vas-Deyres fut également la co-organisatrice de la 43ème Convention française de science-fiction à Bordeaux en 2016. Avec Anne Besson, elle a créé « L’Université de l’imaginaire » sur le site Actusf et fait partie de l’équipe pédagogique du MOOC SF de l’Université d’Artois.

Elle a obtenu le Grand Prix de l’Imaginaire 2013 catégorie essai pour Ces Français qui ont écrit demain. Utopie, anticipation et science-fiction au XXème siècle, paru en 2012 et le Prix spécial en 2016 pour les Carnets chronolytiques de Michel Jeury. La même année, elle a été lauréate du « Jamie Bishop Memorial Award » aux Etats-Unis.

Après l’organisation d’une douzaine de colloques internationaux sur la science-fiction et plus de trente articles parus dans diverses revues universitaires et grand public entre 2009 et 2020, elle a fondé en 2015 la collection « SF Incognita » aux Presses universitaires de Bordeaux.

Depuis 2016 elle est également autrice chez Nathan, avec l’élaboration de dossiers consacrés à l’imaginaire (La science-fiction, la dystopie, la monstruosité, le rapport science et littérature…) pour la Nouvelle Revue Pédagogique et l’élaboration des nouveaux manuels de littérature pour le lycée.

Pour en savoir plus :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Natacha_Vas-Deyres

https://umiess.academia.edu/NatachaVasDeyres

https://www.franceculture.fr/personne-natacha-vas-deyre

Bibliographie

  • Dossier Pierre Bordage  - Natacha VAS-DEYRES
    2019
    Res Futurae n°13

    Dossier Pierre Bordage

    en collaboration avec Claire Cornillon

  • 2018
    Presses Universitaires de Bordeaux - Collection Eidolon

    C’était demain : anticiper la science-fiction en France et au Québec 1880-1950)

  • 2015
    Presses Universitaires de Bordeaux - Collection SF INCOGNITA

    Carnets chronolytiques

    Michel Jeury est considéré comme un des plus grands écrivains français de science-fiction et de littérature régionaliste. Entre 2009 et 2015, il s'est laissé tenter par l'écriture de ses souvenirs littéraires, réalisant ainsi une ambition autobiographique laissée en friche durant sa longue carrière d'auteur. Ces carnets chronolytiques inédits, réunis et présentés par Natacha Vas-Deyres et Richard Comabllot, offrent une vision plurielle des années 1970. Cet ouvrage entend apporter un éclairage précis pour deux lectorats différents sur "l'énigme Jeury" c'est-à-dire la coexistence de deux carrières littéraires, constituées par la science-fiction dans les années 1970 et 1980 et la littérature générale à partir des années 1990. Témoignages précieux des milieux littéraires et médiatiques fréquentés par Michel Jeury, ces fragments autobiographiques sont à l'image de l'auteur qu'il était, hanté par le temps, partagé entre sa nature d'homme de la terre et d'étonnantes visions des sociétés futures.

  • 2014
    Presses Universitaires de Bordeaux - Collection Eidolon

    Eidôlon, N° 111 : Les dieux cachés de la science-fiction française et francophone (1950-2010)

    Héritière de l’anticipation, du merveilleux scientifique et des voyages extraordinaires, la science-fiction française et francophone devait se renouveler profondément à partir des années 1950, confrontée à des changements sociétaux irrépressibles, à l’irruption de la SF américaine en France et dans le reste de l’espace francophone. Quelles sont donc les forces sous-jacentes, ces «dieux cachés» qui allaient présider à une créativité singulière dans tous les domaines science-fictionnels ? La politique, la métaphysique et le religieux semblent être les soubassements essentiels d’une SF écrite en français, multipliant des ponts culturels entre littérature, cinéma et bande-dessinée, entre production artistique exigeante et succès populaire. La SF en France est devenue un champ culturel autonome qui subirait de nombreuses évolutions, chaque génération produisant des écrivains à la créativité singulière, dont les réflexions critiques enrichiraient ce domaine de l’imaginaire. Explorant un large spectre de la SF francophone en privilégiant des approches pluridisciplinaires, cet ouvrage ouvre le champ de la recherche à un domaine inédit et riche, la science-fiction d’expression française des années 1950 à aujourd’hui.

  • 2012
    Honoré Champion - Collection Bibliothèque de littérature générale et comparée

    Ces Français Qui Ont Ecrit Demain. Utopie, Anticipation et Science-Fiction au Xxe Siecle

    L'écriture de nos futurs possibles appartient aux littératures de l'imaginaire, aux récits utopiques, à l'anticipation et à la science-fiction. En France, ces visions souvent pessimistes ou inquiètes se sont développées depuis la fin du XIXe siècle par l'invention d'une veine littéraire dont l'héritage touche et structure les ouvres les plus actuelles. De Jules Verne à Serge Lehman, en passant par Rosny Aîné, Régis Messac, Pierre Boulle ou Michel Jeury, cette littérature française conjecturelle selon le mot de Pierre Versins, révèle un imaginaire collectif complexe, vecteur de contextes technologiques en évolution constante depuis l'advenue des sociétés industrielles. Comment appréhender un progrès technique et scientifique annoncé comme inéluctable mais insaisissable ? Seule la science-fiction ou l'anticipation déploient des images virtuelles suffisamment diversifiées pour s'approprier ou explorer une histoire moderne confrontée aux désirs d'alternances, de révoltes ou d'alternatives. Plusieurs générations d'écrivains français, issus de la littérature populaire, générale ou spécialisée, ont travaillé depuis un siècle à l'invention ou à la réinvention de nos sociétés contemporaines : la projection vers ces univers politiques, sociaux ou technologiques n'existe que pour nous prévenir : élaborer le futur nécessite de l'écrire dès aujourd'hui.

  • 2012
    Ex nihilo - Collection EX NIHILO

    Régis Messac un écrivain-journaliste à re-connaître

  • 2011
    Presses Universitaires de Bordeaux - Collection Eidolon

    Eidôlon, N° 91 : L'imaginaire du temps dans le fantastique et la science fiction

    Le Temps semble a priori irréversible et l'homme n'accepte que difficilement l'effondrement des possibilités de l'avenir dans la fixité du passé. La science s'est emparée de cette problématique puissante dès les années trente à partir de la théorie de la relativité généralisée d'Albert Einstein. Mais bien avant l'apparition de la physique quantique et d'hypothétiques déplacements dans le temps ou dans des mondes parallèles, les littératures de l'imaginaire que sont la science-fiction et le fantastique ont parcouru le temps. Cet imaginaire, exploré de façon complémentaire par le cinéma, est une machine à voyager virtuellement dans des histoires de temps. La science-fiction expérimente le temps en tant que concept : elle le manipule en tous sens pour briser son irréversibilité et tenter d'agir sur des destinées collectives ou individuelles. La temporalité fantastique est marquée par une obsession anxiogène et toxique du temps passé. Le mythe puise ses racines dans un temps immémorial, cyclique. Symbole de la créativité des littératures et du cinéma de l'imaginaire, le temps est au coeur de l'individu, de sa subjectivité, de sa mémoire et de son rapport au monde physique.