Lavie TIDHAR 🇮🇱

  • Auteurs non francophones
  • Israélien

Présentation

Lavie Tidhar est né en 1976 en Israël. Il grandit dans un kibboutz et commence à voyager dès l’âge de 15 ans, il vit notamment en Grande-Bretagne et en Afrique du Sud, ainsi qu’au Vanuatu et au Laos. Lavie Tidhar vit actuellement avec sa femme à Londres.

Sa première publication, en 1998, est un recueil de poésie. Très vite, il se tourne vers la fiction mais, dans ses écrits, il aime mélanger les genres : thriller et poésie, SF et personnages historiques, autobiographie. Son travail est d’ailleurs comparé à celui de Philip K. Dick (un auteur que Lavie Tidhar affectionne particulièrement) par le journal The Guardian et à celui de Kurt Vonnegut par le magazine américain Locus.

Lavie Tidhar se trouve à Dar es-Salaam au moment des attentats des ambassades américaines en 1998. À Nairobi, il séjourne dans le même hôtel que les membres d’Al-Qaida. Plus tard, sa femme et lui échappent de peu aux attentats du Sinaï en 2004 et à ceux du 7 juillet 2005 dans le métro de Londres. Tous ces événements lui inspirent sa nouvelle My Travels with Al-Qaeda (« Mes voyages avec Al-Qaida ») et OSAMA, magnifique récit d’histoire alternative, captivant thriller et portrait acéré de notre société, qui lui a valu en 2012 le prestigieux prix World Fantasy.

Son nouveau roman, Aucune terre n’est promise (Label Mu / Mnémos 2021), a eu une très belle presse dans le monde et en France ; il vient d’obtenir le Prix Planète-SF des Blogueurs 2021, qui lui sera remis aux Imaginales.

Présence au festival

  Matin Après-midi
14 Octobre 2021 Absent Absent
15 Octobre 2021 Absent Absent
16 Octobre 2021 Absent Absent
17 Octobre 2021 Absent Absent

Bibliographie

  • 2021
    Mnémos

    Aucune terre n'est promise

    Berlin. Lior Tirosh, écrivain de seconde zone, embarque pour la Palestina, fuyant une existence minée d’échecs. Il espère retrouver à Ararat City la chaleur du foyer, mais rien ne se passe comme prévu : la ville est ceinturée par un mur immense, et sa nièce, Déborah, a disparu dans les camps de réfugiés africains. Traqué, soupçonné de meurtre, offert en pâture à un promoteur véreux, Lior est entraîné malgré lui dans les dédales d’une histoire qu’il contribue pourtant à écrire. Lavie Tidhar questionne nos identités, et le prix qui leur est attaché. Aucune terre n’est promise est un roman d’une incroyable lucidité sur les enjeux d’Israël, microcosme du monde. Il n’en cède pourtant rien à la poésie, seule utopie capable encore d’incarner la paix.

  • 2017
    Terra Nova

    Quand un homme rêve

    À Auschwitz, pendant la guerre, un homme rêve éveillé. La nuit venue, pour échapper à la réalité terrifiante du camp, Shomer imagine un autre monde. Un monde crépusculaire dans lequel Wolf, un chef nazi, a été obligé de fuir à Londres. Pour survivre dans les rues crasseuses de la capitale, Wolf est devenu détective privé. Un jour, dans son bureau misérable, il reçoit une femme juive qui lui demande de retrouver sa sœur. Wolf hait les Juifs : ils sont responsables de son exil, ils hantent son présent et ses souvenirs. Mais l'ex-chantre du nazisme a désespérément besoin d'argent. Il accepte donc cette mission, qui le conduit d'humiliations en humiliations. Entre le rêveur et son personnage d’étranges liens se tissent. Et dans sa déchéance, Wolf finit aussi par devenir plus humain...

  • 2013
    Panini France

    Osama

    Dans un monde proche du nôtre, mais où le terrorisme international n’existe pas, nous découvrons Joe, un détective privé tiré des films noirs des années 60. Il est engagé pour retrouver Mike Longshott, un obscur auteur de romans pulp, ayant pour personnage principal un certain Osama Bin Laden. Dans ses romans, l’auteur dépeint un monde proche de celui de Joe, mais où Bin Laden est bien réel… un monde comme le nôtre. Afin de mener à bien sa mission, Joe parcourt la planète et découvre les Réfugiés. Il plonge alors dans un univers où la frontière entre son existence et la nôtre disparaît, et les secrets qu’il y découvre risquent bien de le tuer…