Sofia SAMATAR

  • Auteurs invités
  • Americaine

Présentation

Sofia Samatar est née en 1971, aux États-Unis. Elle commence sa carrière au Soudan, en tant que professeure d’anglais, trois ans durant, puis neuf ans en Egypte. Elle retourne aux Etats-Unis en 2013, où elle enseigne la littérature et l’écriture.

Sofia Samatar commence à publier ses premières œuvres en  2012. En plus de ses poésies, ses nouvelles font l’objet de nombreux articles dans des magazines comme Stone, Telling, Clarkesworld, Strange Horizons, Apex Magazine et Lightspeed. En 2013, sa nouvelle Selkie Stories Are For Losers est acclamée par la critique. Toujours en 2013, Sofia Samatar publie son premier roman de fantasy, Un étranger en Olondre (L’Instant), qui reçoit des critiques dithyrambiques, puis réussit en 2014 un doublé exceptionnel avec le British Fantasy Award et le World Fantasy Award.

Un étranger en Olondre évoque tout à la fois, dans une langue splendide, l’amour des livres, l’attachement au pays natal, et la magie du voyage. Une auteure et un livre qui ne pouvaient pas mieux évoquer le thème des Imaginales 2017 : Destinations.

 

Présence au festival

 MatinAprès-midi
18 Mai 2017 Présente Présente
19 Mai 2017 Présente Présente
20 Mai 2017 Présente Présente
21 Mai 2017 Présente Présente

Programme

18 Mai 2017

19 Mai 2017

20 Mai 2017

Avec la présence de :

Bibliographie

  • Galaxies nouvelle série n° 46/88 - Sofia SAMATAR
    2017
    Revues - Galaxies nouvelle série - 46/88

    Galaxies nouvelle série n° 46/88

  • 2016
    Angle Mort

    Angle Mort numéro 11

    Le collectif Angle Mort est composé d'éditeurs, d'écrivains, de traducteurs et de scientifiques partageant une même conception de la science-fiction ; celle d'une méthode d'exploration de soi et de notre environnement. La revue numérique Angle Mort publie des nouvelles contemporaines, françaises ou traduites de l'anglais, qui font la science-fiction d'aujourd'hui et offrent un nouveau regard sur le monde afin de mieux préparer demain. Pour ce numéro 11, retrouvez une couverture originale du street artist espagnol Deih, 4 récits de science-fiction inédits écrits par des auteurs français et américains, ainsi que les interviews avec tous les contributeurs

  • Gandahar 7 - Sofia SAMATAR
    2016
    Gandahar

    Gandahar 7

    On l’appelle l’enfer mais aussi les limbes, shéol, hadès, hinnom, géhenne, jahannam et bien d’autres noms encore. De nombreux artistes peintres en ont osé une représentation – Jérôme Bosch, Dürer, Rubens, M.C. Escher, Bernard Buffet, Salvador Dali… Par ailleurs, Dante, John Milton, Balzac, Maurice Joly, Victor Hugo ou Jean-Paul Sartre ont écrit sur cette indéfinissable entité qu’est l’enfer. Mais l’enfer, ce peut être aussi l’en-soi quand le mental est détraqué. Ainsi, Antonin Artaud, Lovecraft et Philip K Dick en ont entrouvert quelques portes sulfureuses. Ce thème de l’enfer peut-être décliné à l’infini… Dans le cadre de notre littérature de l’imaginaire (science-fiction, fantastique ou fantasy) et sans oublier la figure allégorique du diable qui sait revêtir l’apparence de la beauté pour se faire tentation, treize auteurs nous ouvrent ici leur vision de l’Enfer, grandiose tout autant que surprenante.

  • 2012
    Instant

    Un etranger en olondre

    Jevick est le fils du plus riche marchand de poivre de Tyom. Bercé toute sa vie par les légendes et les contes de la lointaine Olondre, un pays où les livres sont aussi communs qu'ils sont rares sur son île, il touche enfin, à la mort de son père, au bonheur de visiter cette contrée magique et emplie de bibliothèques afin d'y perpétuer le commerce familial. Ses désirs semblent comblés jusqu'à ce que, au lendemain du rabelaisien Festival des Oiseaux, qui rythme la vie religieuse en Olondre, il se découvre hanté par un ange. Après avoir été emprisonné, Jevick est contraint de chercher de l'aide auprès des prêtres et des savants olondriens. Mais il lui apparait rapidement qu'il est devenu un enjeu capital dans la lutte sans merci que se livrent les deux principales religions olondriennes. Dans un pays au bord de la guerre civile, Jevick devra comprendre ce que veut son ange et traverser tout un continent pour retrouver sa liberté. Un étranger en Olondre est le premier roman de Sofia Samatar. Un coup de maître récompensé par les plus prestigieux prix anglo-saxons (World Fantasy Award, British Fantasy Award) et une ode à la plus séduisante des magies : la magie des livres. Fascinant : un enchantement permanent et idéal. Un étranger en Olondre nous rappelle que les livres nous font languir de contrées lointaines voire imaginaires mais aussi qu'ils nous ramènent toujours à la maison. Karen Joy Fowler auteur du Club Jane Austen Avec Un étranger en Olondre, on retrouve les sensations de la découverte d'un nouveau monde, la magie du voyage, l'émerveillement au sens premier du terme. Le décor n'est pas un simple décor aux murs de carton-pâte et aux silhouettes de papier, ce monde respire et vit. elbakin.net

  • Hardcopy 24 - Sofia SAMATAR

    Hardcopy 24

Share