Guilhem Méric

  • Auteurs francophones
  • Français

Présentation

Graphiste, scénariste, illustrateur, il se consacre depuis toujours aux univers de l’Imaginaire. Auteur du thriller paranormal «Aetherna» (J’ai lu, 2015), sélectionné la même année par la Maison des Scénaristes pour être présenté au Festival de Cannes, il a également écrit la saga fantasy Myrihandes , financée avec succès sur Ulule. Trois albums de musiques originales ainsi qu’une centaine d’illustrations – dont les meilleures figurent dans un Artbook – ont été réalisées par l’équipe artistique réunie sous l’entité d’Harmonia Productions.

Son roman « L’Art de se prendre les murs » (Pygmalion, 2018) est une autofiction foutraque riche en clins d’oeil tantôt burlesques et émouvants. Elle revisite avec un humour grinçant l’esprit du conte de Peter Pan.
Il publie également des tribunes sur son métier d’auteur et sur des sujets plus généraux dans des quotidiens nationaux (le Monde, Libé, l’Obs…) Fervent défenseur de l’environnement, il a financé à nouveau sur Ulule, en 2021, un roman jeunesse « éco-féerique », « Krog Macherok et le venin des Hautes Terres », qui fait la part belle aux Esprits de la nature, au merveilleux, tout en s’attaquant à l’enfer des pesticides dans la viticulture.

Ses séries de portraits numériques engagées dans l’écologie (#JeMéteins, #NosPrécieux) ont été remarquées par le journaliste Hugo Clément en avril 2021 (+120.000 likes sur Instragram, plusieurs dizaines de milliers sur Facebook)et lui ont valu des articles dans PositivR et 30 Millions d’Amis.