Audrey Higelin

  • Universitaires, scientifiques et historiens
  • Française

Présentation

Après une thèse de Doctorat en histoire de l’art, dans laquelle elle s’intéressait à l’architecture carcérale, Audrey Higelin a soutenu un master 2 de sociologie à l’Université de Paris Nanterre. Elle a enseigné à l’Université de Bretagne Occidentale, puis à l’Université de Bretagne Sud. Elle est chercheuse rattachée au Sophiapol depuis 2017 et membre du Conseil de laboratoire du Sophiapol depuis 2018, du Conseil de la Société d’Ethnologie Française (SEF) depuis la même année, du comité de rédaction de la revue Terrain/Théories depuis 2020, et membre du Comité Ethique de la Recherche de l’Université Paris Nanterre (CER-PN) depuis janvier 2021. Elle développe des recherches personnelles en sociologie de la prison et de la sexualité, et participe à la recherche collective « Le cancer en prison (CaPri). Vécu et prise en charge de la maladie en milieu carcéral ».

Ses interventions et publications sont à retrouver sur ce lien.