Léo HENRY

  • Auteurs francophones
  • Français

Premierchapitre.fr vous offre la possibilité de découvrir gratuitement le premier chapitre d'un des ouvrages de l'auteur

Lire l'extrait

Présentation

Né en 1979, passé par le jeu de rôle, Léo Henry publie un premier livre de nouvelles éditions de l’Oxymore en 2003 (Les Cahiers du labyrinthe), puis de nombreux textes courts dans les revues de référence (Emblèmes, Fiction, Bifrost…) Deux autres recueils paraissent en 2012 et 2015 : Le Diable est au piano (La Volte) et Philip K. Dick Goes To Hollywood (ActuSF).
Le premier roman, Rouge gueule de bois, sort à La Volte en 2010, suivi de Sur le fleuve (avec Jacques Mucchielli) chez Dystopia en 2013. Le Casse du continuum (2014), La Panse (2017) et Thecel (2020) sont publiés directement en poche chez Gallimard (collection Folio SF). En 2018, La Volte publie Hildegarde, roman historique-merveilleux qui l’a occupé plus de dix ans.
Depuis 2013 et jusqu’en 2023, il envoie gratuitement chaque mois un texte de fiction à qui le souhaite dans le cadre de ses Nouvelles par email. Il a également commencé début 2021 un feuilleton de fantasy hebdomadaire prévu pour durer dix ans, Mille Saisons.
Léo Henry a obtenu le Grand prix de l’imaginaire de la nouvelle en 2010, ainsi que le prix littéraire de l’Académie rhénane et le prix des Imaginales roman en 2021. Il fait partie du collectif Zanzibar.

Crédits photo : Frédérique Clément

Bibliographie

  • 2020
    Folio - Collection Folio SF

    THECEL

    À Thecel, Moïra et son frère, Aslander, coulent des jours heureux au Palais, dont ils connaissent tous les recoins par coeur. Leur père est à la tête de l'Empire des Sicles et, même si l'on évoque des combats sporadiques aux frontières, la paix et la concorde règnent. Pourtant d'inquiétantes rumeurs courent : l'Empereur serait au plus mal et, s'il venait à mourir, Aslander, son seul héritier mâle, pourrait ne pas être en mesure de prendre sa succession. Serait-ce la fin de la dynastie et, pire, la chute de l'Empire ? Et que deviendrait alors Moïra ? Après la science-fiction du Casse du continuum et le fantastique de La Panse, Léo Henry clôt sa "trilogie des mauvais genres" avec Thecel, un roman de fantasy qui renouvelle avec originalité et talent les récits de quête initiatique.

  • 2019
    Rivages - Collection Littérature Rivages

    L’Autre Côté

    Un roman sur l’exil et le déracinement à travers le récit poignant d’une famille qui fuit une babylone cauchemardesque. L’amour infini d’un père pour sa fille, prêt à braver tous les obstacles. Une mystérieuse épidémie condamne la ville-état de Kok Tepa à l’isolement et à l’autarcie. Si ses dirigeants, les Moines, reçoivent quotidiennement une livraison de sérum qui les protège de la maladie, les autres castes, elles, sont touchées de plein fouet. Rostam s'accommode de cette organisation. Il ménage sa conscience en exerçant son métier de passeur : il organise la fuite des familles infectées vers l’autre continent, où elles espèrent être soignées. Mais un jour, la fille de Rostam, Türabeg, contracte la terrible infection…

  • 2018
    Dystopia - Collection Dystopia workshop

    Nous qui n'existons pas

    NON-FICTION« Est arrivé un jour où la fiction n'a pas suffi. »Aussi curieux que cela puisse paraître, il me semble qu'une des forces de l'œuvre de Mélanie Fazi est que précisément la fiction n'a jamais suffi. Qu'elle a toujours su trouver d'autres biais pour exprimer cette tension personnelle, intime, dont elle nous fait part dans ce livre, et qui est matière de toute sa création.Extrait de la postface de Léo Henry

  • 2018
    La Volte - Collection Littérature

    HILDEGARDE

    Religieuse, visionnaire, scientifique, poétesse et compositrice, l’abbesse Hildegarde de Bingen n’a cessé, depuis sa mort, d’inspirer femmes et hommes. Figure totale du Moyen-âge européen, elle déborde des limites du 12è siècle et de la vallée Rhin où elle vécut : depuis sa berge de fleuve, entre Mayence et Cologne, Hildegarde rayonne sur l’univers entier. Née au moment où la première Croisade arrive à Jérusalem, elle meurt tandis que naissent les premiers chevaliers de romans. À son expérience de femme de pouvoir, son œuvre mêle observations et visions, unissant sous une même énergie vitale les mondes réels, imaginaires et divins.

Léo Henry crée, autour de Hildegarde, un livre-monde qui emprunte ses formes autant au récit épique, qu’à l’hagiographie ou au roman picaresque. Une fresque, qui court de la création du monde à l’Apocalypse, et explore l’intrication du temps qui passe et des histoires que nous nous racontons. Inclassable et foisonnant, Hildegarde est un roman merveilleux, un roman de l’émerveillement. 1098 Naissance de Hildegarde à Bermersheim, dixième enfant. 1101 Première vision (3 ans). 1112 Entrée au couvent du Disibodenberg (14 ans). 1136 Hildegarde devient abbesse du Disibodenberg (38 ans). 1141 Une vision lui ordonne de révéler les messages de l’Esprit, début de la rédaction du Scivias (43 ans). 1147 Validation de ses visions par le Pape et Bernard de Clairvaux (49 ans). 1148 Fondation au Rupertsberg, près de Bingen, d’un couvent féminin indépendant (50 ans). 1150 Début de la collation d’un recueil de chants 1158 Début des voyages de prédication. 1165 Fondation à Eibingen d’un second couvent exclusivement féminin. 1170 Derniers voyages de prédication (72 ans). 1174 Achèvement du Liber divinorum operum, troisième et dernier livre de visions. 1179 Mort au couvent du Rupertsberg de Bingen (81 ans). 2012 Béatification officielle par Benoït XVI

  • 2017
    Folio - Collection Folio SF

    La Panse

    Bastien Regnault part à la recherche de Diane, sa sœur jumelle, dont la famille n’a plus de nouvelles depuis plusieurs mois. Des indices convergents le mènent très vite à la Défense. Le quartier d’affaires, chargé d’histoire, va, petit à petit, se dévoiler à lui, lui révélant un monde inconnu et souterrain, où, semble-t-il, officie une mystérieuse et très ancienne société secrète : la Panse. Après Le casse du continuum, Léo Henry poursuit, avec La Panse, son exploration des genres dits «populaires». Il propose cette fois un thriller d’infiltration lovecraftien ancré dans l’ici et maintenant, un roman remarquable, qu’on ne lâche plus une fois entamé, preuve, s’il en était encore besoin, de son immense talent. Après Le casse du continuum, Léo Henry poursuit, avec La Panse, son exploration des genres dits «populaires». Il propose cette fois un thriller d’infiltration lovecraftien ancré dans l’ici et maintenant, un roman remarquable, qu’on ne lâche plus une fois entamé, preuve, s’il en était encore besoin, de son immense talent.

  • 2014
    Gallimard - Collection Folio SF

    Le casse du continuum, Cosmique fric-frac

    Ils sont sept. Les meilleurs dans leur domaine respectif : maniement d'explosifs, charisme, assassinat, braquage, séduction... Ils n'ont, a priori, rien en commun mais vont devoir mettre de côté leurs rivalités et s'associer pour une mission secrète insolite. En cas de succès, ils pourraient devenir les sauveurs de l'humanité tout entière. En cas d'échec : la mort ou pire encore. L'enjeu? Réussir le casse du continuum. Thriller de science-fiction convoquant tour à tour les souvenirs d'Ocean's Eleven, de Ratinox, d'Inception, de James Bond et de bien d'autres, Le casse du continuum est l'occasion pour Léo Henry de laisser miroiter toutes les facettes de son talent : intelligence scénaristique, style affûté, imagination débordante, humour ravageur...

  • 2013
    La Volte - Collection Littérature

    Le diable est au piano nouvelles

    1844 : le sorcier Aleister Crowley, revenu dans le temps, offre à Edgar Poe son plus fameux poème. 1927 : Blaise Cendrars et Corto Maltese passent les fêtes à Rio sur la piste d'un serial killer. 1936 : George Orwell et Indiana Jones s'allient contre le fascisme espagnol. En des temps plus incertains, on exhume des textes inédits du cerveau d'écrivains comateux, on se rend à Prague pour surmonter ses phobies littéraires ou on échange, avec le Diable, son talent contre une âme (et non l'inverse). On trouvera aussi, dans ce recueil de nouvelles fantastiques, fantasques, borderlines ou pleinement réalistes (souvent les plus étranges) : une machine à piéger les paroles, un pionnier de l'aviation, des pirates surinamiens, des dieux égyptiens et hindous, des filles peu vêtues (dont une est un robot), des explorateurs de terres lointaines, des fous de toutes sortes et quelques vrais fantômes.Nouvelles réunies par Richard Comballot, préface de Mélanie Fazi.

  • 2013
    Dystopia - Collection Dystopia workshop

    Anthologie Dystopia, 01, Anthologie 01

    Sommaire du recueil - Lisa Tuttle : Le vieux M. Boudreaux (sélectionnée et traduite par Mélanie Fazi) - Jean-Marc Agrati : BLANCHE-NEIGE - Yves et Ada Rémy : Coups de pistolet dans la forêt - Robert Holdstock et Garry Kilworth : L'arbre aux épines - Jacques Mucchielli : Journal anticipé d'un écrivain mythomane (inédit) - Benjamin Dromard : Interview de Léo Henry, Jacques Mucchielli et Stéphane Perger (inédit) - Henry/Mucchielli : Premières pages de Sur le Fleuve

  • 2013
    Folio - Collection Folio SF

    Le casse du continuum, Cosmique fric-frac

    Ils sont sept. Les meilleurs dans leur domaine respectif : maniement d’explosifs, charisme, assassinat, braquage, séduction… Ils n'ont, a priori, rien en commun mais vont devoir mettre de côté leurs rivalités et s’associer pour une mission secrète insolite. En cas de succès, ils pourraient devenir les sauveurs de l’humanité tout entière. En cas d’échec : la mort ou pire encore. L’enjeu ? Réussir le casse du continuum. Thriller de science-fiction convoquant tour à tour les souvenirs d’Ocean’s Eleven, de Ratinox, d’Inception, de James Bond et de bien d’autres, Le casse du continuum est l’occasion pour Léo Henry de laisser miroiter toutes les facettes de son talent : intelligence scénaristique, style affûté, imagination débordante, humour ravageur… Thriller de science-fiction convoquant les souvenirs d’Ocean’s Eleven, de Ratinox, d'Inception, de James Bond et de bien d’autres, Le casse du continuum est l'occasion pour Léo Henry de laisser miroiter toutes les facettes de son talent : intelligence scénaristique, style affûté, imagination débordante, humour ravageur…

  • 2013
    Dystopia - Collection Dystopia workshop

    Sur le fleuve

  • 2012
    Folio - Collection Folio SF

    Retour sur l'horizon, Quinze grands récits de science-fiction

    Dans cette anthologie parue en 2009, l'année du centenaire de la science-fiction française, on traverse un Canada hanté par les drones de Dieu, on chemine vers une forme de vie impalpable entre Mars et Jupiter, et dans les couloirs d'un lieu qui contient tous les lieux. On subit un lavage de cerveau magico-marxiste, on explore l'esprit des morts en quête d'œuvres d'art inédites, on prend contact avec des entités orbitales capables de changer l'Histoire. On se pose aussi beaucoup de questions : sur les propriétés chimiques de la potasse, la tête robotisée de Philip K. Dick et d'autres mystères plus ou moins solubles dans le réel. En gardant l'esprit ouvert, on peut même y découvrir un poème en prose et deux romances postmodernes. En quinze nouvelles, écrites par quelques-uns des maîtres français du genre, Retour sur l'horizon dresse un panorama de la science-fiction la plus actuelle. En quinze nouvelles, écrites par quelques-uns des maîtres français du genre, Retour sur l'horizon dresse un panorama de la science-fiction la plus actuelle.

  • 2011
    La Volte - Collection Littérature

    Rouge gueule de bois, derniers jours de Fredric Brown

    Tucson, Arizona. Été 1965. Fredric Brown, cinquante-huit ans. Écrivain. Myope, asthmatique, cacochyme. Aime les privés en imper, la gaudriole et les aliens narquois. N'a pas tapé une ligne depuis des mois. Alcoolique. Roger Vadim, trente-sept ans. Réalisateur. Trois mariages, deux divorces, quatre compagnes. Aime la vitesse, les liqueurs fortes, les filles toutes nues. Vit avec Barbarella. De la rencontre des deux hommes germe le plan d'un crime parfait. Mais le destin est contrariant, et c'est une course-poursuite déglinguée qui s'engage, des hauts du Nouveau-Mexique aux déserts de Basse Californie. Tueuses sexys, carrosseries froissées, drogues récréatives et musique pop : Brown et Vadim percent une Amérique à feu et à sang, affrontant mille périls sans jamais lâcher le shaker. Au terme de la route attendent leurs propres fantômes et la fin du monde. Rouge gueule de bois est le premier roman de Léo Henry, un « road novel » sur l'amitié, virtuose et délirant. Le roman est suivi d'un index des lieux, des personnages et des chansons, d'une carte routière, de nombreuses recettes de cocktails, et d'un récit de voyage de l'auteur sur la trace de ses propres fictions.

  • 2010
    Paquet - Collection BD EP

    Sequana Intégrale, Intégrale

  • 2010
    Dystopia - Collection Dystopia workshop

    BARA YOGOI, sept autres lieux

    Yama Loka terminus recueillait les témoignages des habitants de Yirminadingrad. Une ville qui n'est pas encore sortie de terre, a déjà été détruite, n'a jamais pu exister... Henry, Mucchielli et Perger en évoquent les marges rêvées : Bara Yogoï est composé de sept légendes, sept vérités disjointes, sept contes sans clé.

  • 2010
    Paquet - Collection BD EP

    3, Sequana T3, La cathedrale engloutie

  • 2010
    Paquet - Collection BD EP

    Sequana T3 + Cale Coffret

    Le Livre : Dans cette reconstitution à couper le souffle de la grande crue de la Seine de 1910, à Paris, le fantastique prend le pas sur le documentaire. La Seine se joue des destinées humaines et le piège se referme autour d'un assassin en cavale, d'une belle étudiante en médecine, d'un homme d'église pris de doutes... Ils auront beau se débattre, rêver d'un autre destin, prier, l'inondation les entraînera dans son sillage, n'engendrant que violence et tragédie. Coffret Sequana livre III avec cale, réservé à la première édition !  Les auteurs : Léo HENRY est né en 1979. Auteur de jeux de rôle, écrivain et scénariste, il a publié, depuis 2002, une vingtaine de nouvelles et deux recueils : Les Cahiers du Labyrinthe et Yama Loka Terminus. Stéphane PERGER vit à Strasbourg. Remarqué pour son style réaliste et tourmenté aux influences picturales et cinématographiques, il a dessiné le premier cycle de la série à succès Sir Arthur Benton (scénario : Tarek). Points forts : - « Une trilogie ambitieuse, superbe, glaciale, mystérieuse... et passionnante! » Canal BD - « Un drame se noue, impliquant bourgeois, politiques, hommes de foi ou de peuple » A Paris - « Le dessin comme l'histoire sont solides et rare qualité » L'Alsace

  • 2009
    Denoël - Collection Lunes d'encre

    Retour sur l'horizon, Quinze grands récits de science-fiction

    Dans ce livre-anniversaire qui célèbre les dix ans de la collection Lunes d'encre et les cent ans de la science-fiction française, on traverse un Canada hanté par les drones de Dieu. On chemine vers une forme de vie impalpable entre Mars et Jupiter, et dans les couloirs d'un lieu qui contient tous les lieux. On subit un lavage de cerveau magico-marxiste, on explore l'esprit des morts en quête d'œuvres d'art inédites, on prend contact avec des entités orbitales capables de changer l'Histoire. On se pose aussi beaucoup de questions : sur les propriétés chimiques de la potasse, la tête robotisée de Philip K. Dick et d'autres mystères plus ou moins solubles dans le réel. En gardant l'esprit ouvert, on peut même y découvrir un poème en prose et deux romances postmodernes. En quinze nouvelles, un panorama de la science-fiction la plus actuelle par quelques-uns des maîtres français du genre. En quinze nouvelles, un panorama de la science-fiction la plus actuelle par quelques-uns des maîtres français du genre. Ce livre-anniversaire célèbre les dix ans de la collection Lunes d'encre et les cent ans de la science-fiction française.

  • 2009
    Paquet - Collection BD EP

    2, Sequana T2, Le pyrogene

  • 2008
    Dystopia - Collection Dystopia workshop

    Yama Loka Terminus, dernières nouvelles de Yirminadingrad

    Dealer de cauchemars est le meilleur plan pour quelqu'un dans mon genre. Pour que ce soit bien clair, j'entends par là quelqu'un qui n'aime pas bosser et qui n'a pas envie non plus de faire des allers-retours à la prison centrale de Quartier Gauche. Beaucoup de loisirs et suffisamment d'argent pour ne pas s'ennuyer pendant son temps libre. Bienvenue dans le capitalisme de pointe. Soyez-vous même l'offre. Donnez satisfaction à la demande. Marchandises de tous les pays, unissez-vous. ...TOUTES LES FLAMMES SONT EGALES...Le revêtement était en toile goudronnée. C'est là que je le poussais au trot, puis au galop, l'entrainant à s'arrêter juste avant le vide, à éviter les chicots des antennes rouillées, à obéir aux ordres simples. Certains soirs, les oiseaux de mer faisaient des cercles au-dessus de nous et je criais avec eux. Il fallait redescendre avant la nuit pour rendre l'animal aux ténèbres des son abri, au monde imprécis des rêves et des fantasmes de liberté. CHEVAL CAUCHEMARCeux-de-la-pluie sentent mauvais, comme des égouts ou des tuyaux bouchés. Ils sont très maigres. Ils ont des papiers officiels. Ils sortent pendant des jours comme celui-là, quand tout le monde se cache, et ils se jettent sur vous, ils vous attrapent pour vous boire. LA PLUIE, EXTERIEUR JOUR

  • 2008
    Paquet - Collection BD EP

    1, Sequana T1, Le guetteur melancolique

  • 2003
    Éd. de l'Oxymore - Collection Épreuves

    Les cahiers du labyrinthe