Régis GODDYN

  • Auteurs invités
  • Français

Présentation

Régis Goddyn est né en 1967 à Amiens, ville où il réside toujours. Après des études en arts appliqués à l’École Estienne, puis un DEUG d’arts plastiques à l’Université de Picardie Jules Verne, il débute sa carrière dans l’enseignement comme instituteur.

Il effectue ensuite son service national comme objecteur de conscience, deux années durant lesquelles il poursuit ses études. Il exercera par la suite quatorze ans comme professeur d’arts appliqués en lycée professionnel. Pendant cette période, Régis Goddyn n’écrit pas, lit très peu, mais joue de la guitare, devient moniteur de plongée, tailleur de pierres, élève ses quatre enfants, s’initie à la voile et restaure ses maisons successives.

En 2006, il réussit l’Agrégation d’arts plastiques et rejoint l’université Paris XIII où il dirige le master 1 « Design d’Interface Multimédia et Internet ». Le temps de transport quotidien découlant de cette affectation a joué un rôle essentiel dans la carrière d’écrivain de Régis Goddyn, dont le métier et la formation l’orientaient plus vers les domaines de l’image. L’ennui le pousse au livre, qui à son tour le pousse à l’écriture.

En 2011, il intègre l’IUFM d’Amiens pour prendre la direction du master « enseigner les arts plastiques » et poursuit l’écriture de son roman, « Le sang des 7 rois ». Cette heptalogie de fantasy se déploie sur une planète qui ne porte pas de nom, et dont les royaumes sont numérotés. Les hommes au sang bleu ou rouge s’y disputent le pouvoir politique, et les pouvoirs de mages semblent toucher au hasard des êtres qui errent dans un monde sombrant peu à peu dans le chaos.

Présence au festival

 MatinAprès-midi
18 Mai 2017 Absent Présent
19 Mai 2017 Présent Présent
20 Mai 2017 Présent Présent
21 Mai 2017 Présent Présent

Programme

18 Mai 2017

20 Mai 2017

Bibliographie

  • 2014
    Atalante - Collection La Dentelle du cygne

    Le sang des 7 rois, Le sang des 7 Rois, T3, Livre trois

    Dans le monde des 7 royaumes, les légendes connues de tous parlent des sept rois au sang bleu qui conquirent le monde, vécurent mille ans et engendrèrent une descendance qui donna la noblesse et l'armée. Mais les rois ont aussi engendré une descendance roturière qu'on assassine au nom du culte du suprême dans l'unique but de préserver la hiérarchie féodale... Quand le sergent Orville, un mage qui s'ignore, dévie de sa simple mission de retrouver des enfants kidnappés, la légende prend vie, et peu à peu la résistance secrète de quatre siècles doit sortir de la clandestinité pour se battre au grand jour.

  • 2013
    Atalante - Collection La Dentelle du cygne

    Le sang des 7 rois, Livre Premier, Livre premier

    "25 juillet 806. Deuxième jour de traque. Depuis le départ du château, la pluie n'a cessé de tomber. Je profite d'une roche en surplomb pour abriter le journal et écrire ce premier compte rendu. Arrivés sur les alpages, nous avons suivi la crête pour trouver des indices. Rien ne nous avait préparés à ce que nous avons trouvé là. Un autre campement avait été édifié à cinquante pas à vol d'oiseau du premier et tout indique qu'alors que nous pensions notre retard considérable, ses occupants s'en étaient allés quelques heures auparavant."

  • 2013
    Atalante - Collection La Dentelle du cygne

    Le sang des 7 rois, Le sang des Rois - Livre deux, Livre deux

    - Tu n'es pas une fille, Rosa, tu es un miracle. Fernest se pencha et cueillit une petite fleur qu'il lui glissa dans les cheveux.- Pourquoi m'aimes-tu ?- Je t'aime... parce que tu en as besoin.- Ce n'est pas une raison.- Alors je t'aime parce que j'en ai besoin.Rosa essaya de voir les voyageurs en contrebas. Ils étaient trop loin, et dissimulés par le relief. Elle ferma les yeux et sentit leur présence, leurs émotions, leurs douleurs et leurs peines. Elle s'écarta pour regarder Fernest, puis elle détourna le regard comme pour se mesurer au glacier, colossal nuage pétrifié sur le flanc de la crête. Elle resta ainsi longuement avant de reprendre la parole.- On ne m'a jamais aimée, Fernest.« À l'évidence, Régis Goddyn maîtrise les codes romanesques et soigne ambiance et personnages, loin des stéréotypes du genre. Il dote chacun d'entre eux d'une personnal (...) dense aux intérêts complexe (...) les faisant évoluer dans un monde rustre et austère. (...) Orville et son île, Rosa et se(...) pouvoirs, le putsch des gardiens... Voilà que j'attends (...) déjà la suite... » Sandrine Brugot (...)

Share