Steven ERIKSON 🇨🇦

  • Pays à l'honneur : Canada (2018), Auteurs non francophones
  • Canadien

Présentation

Né à Toronto en 1959, Steven Erikson suit des études d’archéologie et d’anthropologie, qui sont – avec L’Illiade d’Homère – sa source majeure d’inspiration. « Le Livre des Martyrs », brillante décalogie de fantasy épique, est devenu une référence dans le monde anglo-saxon, rencontrant un très grand succès au Canada et aux États-Unis (trois millions cinq cent mille exemplaires vendus).

Celui qui découvre le souffle de la fantasy de Steven Erikson, et ses ambitions littéraires, ne pourra que partager l’analyse de Jean-Pierre Mocci, son éditeur français : « Au-delà de la fantasy, Steven Erikson nous propose une véritable réflexion sur le pouvoir, ses enjeux et la manière dont il façonne chacun d’entre nous. » Cette notion d’enjeux de pouvoir et de domination est un élément structurant du livre et porte des messages “politiques” assez complexes comme l’interrogation sur la désobéissance, l’influence du pouvoir sur nos relations, la fidélité et la trahison, la vision du monde que l’on veut construire. »

La série a été lancée aux Imaginales 2018 par les éditions Leha, qui en ont acheté les droits français, et qui viennent de publier le premier tome de cette saga exceptionnelle, Les Jardins de la Lune.

 

 

Programme

24 Mai 2018

25 Mai 2018

Pour moi, c'est la baston !

26 Mai 2018

(en anglais)

Renseignements et inscriptions : 06 80 22 36 87 ou contact@imaginales.fr

En partenariat avec Elbakin.net

 

Avec la présence de :

27 Mai 2018

Bibliographie

  • 2019
    Atalante - Collection La Dentelle du cygne

    Réjouissez-vous, Percé jusqu'au fond du coeur : récit d'un premier contact

    John Allaire eut le privilège de voir le premier les nuages se disperser dans le ciel pour dévoiler la forme légèrement incurvée d’un gigantesque objet solide. « Comme le dessous d’une assiette en porcelaine. Puis une lueur s’est mise à briller au milieu. À briller comme pas possible. J’ai dû me protéger les yeux, mais ça m’a pas empêché de voir descendre le faisceau de lumière. Droit sur une femme – qu’était à guère plus de cinq mètres de moi. Elle a pas eu le temps de comprendre ce qui lui tombait dessus. » Margot Revette confirma. « Elle marchait tranquillement. D’un coup la lumière l’a aspirée, puis plus de lumière, et plus de femme non plus. » Un Premier Contact sans contact*. Les extraterrestres sont arrivés, mais pas d’extraterrestre à l’horizon. Attention pourtant : l’Intervention commence. Et vous n’avez pas idée du chambardement. * À une exception près : Samantha August, romancière de science-fiction canadienne. « Les extraterrestres sont venus sauver la Terre. La sauver de nous... Un El Niño de livre, dense, provocateur, indispensable. » (Steve Baxter.) « Steven Erikson n’a pas seulement revigoré le thème romanesque du Premier Contact, il l’a réinventé. Voici un livre profondément original, brillamment conçu et parfaitement exécuté. [...] Un chef-d’œuvre. » (Robert J. Sawyer.) « Steven Erikson est un des esprits d’aujourd’hui les plus subtils. Avec Réjouissez-vous, il nous montre comment il appréhende l’avenir de l’humanité. C’est ce qu’il nomme une expérience intellectuelle. J’y vois pour ma part un livre important. » (Stephen R. Donaldson.)

  • 2018
    LEHA - Collection LEHA ROMANS

    Le Livre des Martyrs, tome 1, Les jardins de la Lune

  • 2018
    LEHA - Collection LEHA ROMANS

    Les portes de la maison des morts

  • Les jardins de la lune - Steven ERIKSON 🇨🇦
    2018
    LEHA - Collection LEHA ROMANS
    ( - Tome 1 Le livre des martyrs)

    Les jardins de la lune

    Saigné à blanc par des luttes intestines, d’interminables guerres et plusieurs confrontations sanglantes avec le Seigneur Anomander Rake et ses Tistes Andii, le tentaculaire Empire Malazéen frémit de mécontentement. Les légions impériales elles-mêmes aspirent à un peu de répit. Pour le sergent Mésangeai et ses Brûleurs de Ponts, ainsi que pour Loquevoile, seule sorcière survivante de la 2e Légion, les contrecoups du siège de Pale auraient dû représenter un temps de deuil. Mais Darujhistan, la dernière des Cités Libres de Genabackis, tient encore et toujours bon et l’ambition de l’Impératrice Laseen ne connaît aucune limite. Cependant, il semble que l’Empire ne soit pas la seule puissance impliquée. De sinistres forces sont à l’oeuvre dans l’ombre, tandis que les dieux eux-mêmes se préparent à abattre leurs cartes...

  • 2008
    Calmann-Lévy - Collection FANTASY

    2, Le Livre malazéen des Glorieux Défunts, t2 : Portes de la maison des morts vol 1, roman

    Dans le désert de Raraku, en plein cœur du continent de Sept Cités tombé sous la domination de l'Empire malazéen, la révolte gronde : la prophétesse Sha'ik et ses fidèles, avec l’appui fortuit d’anciens Brûleurs de Ponts réprouvés las de l’absolutisme de l’impératrice Laseen, préparent le Tourbillon, la Guerre Sainte contre l’occupant annoncée dans le Livre de Dryjhna. D'une ampleur inédite, tant par sa taille que par sa sauvagerie, ce maelström de sorcellerie et de folie guerrière va entraîner l'Empire malazéen tout entier dans un des conflits les plus sanglants de son histoire, changeant les destinées et donnant naissance à des légendes… Avec Le Livre Malazéen des Glorieux Défunts , Steven Erikson nous propose une immersion totale dans un monde plein de bruit et de fureur d’une incroyable véracité. Légions de dieux, mages, dragons et humains vivent et meurent dans ce chef-d’œuvre de la fantasy guerrière, à ranger aux côtés de La Compagnie noire de Glen Cook ou des Chroniques de Thomas l’Incrédule de Stephen R. Donaldson. « Erikson impose le respect… Rares sont les livres qui forcent leur lecteur à altérer sa perception de la réalité. »                                                                                   Stephen R. Donaldson « Il y a peu de personnages ternes dans Les Portes de la Maison des Morts, tout simplement car l'époque et la guerre ne le permettent pas. »                                                                                   Elbakin.net Illustration d’Alain Brion

  • 2008
    Calmann-Lévy - Collection FANTASY

    3, Le Livre malazéen des Glorieux Défunts, t3: La chaîne des Chiens, roman

    Sur le continent de Sept Cités placé sous la domination de l'empire malazéen, au sein du désert saint de Raraku, la prophétesse Sha’ik et ses fidèles ont mis en œuvre le Tourbillon, la guerre sainte annoncée par le Vent de Tempête. Un entrelacs de magie et de sauvagerie guerrière qui a entraîné les forces malazéennes dans le conflit le plus sanglant de leur histoire, et qui risque d’ébranler jusqu’au trône de l’impératrice Laseen.  Mais le Tourbillon trouvera face à lui une résistance imprévue, l’improbable Chaîne des Chiens de Coltaine, que nul ne parviendra à briser… Avec Le Livre malazéen des Glorieux Défunts, Steven Erikson nous propose une immersion totale dans un monde plein de bruit et de fureur d’une incroyable véracité. Légions de dieux, mages, dragons et humains vivent et meurent dans ce chef-d’œuvre de la fantasy guerrière, à ranger aux côtés de La Compagnie noire de Glen Cook ou des Chroniques de Thomas L’Incrédule de Stephen R. Donaldson.

  • 2007
    Calmann-Lévy - Collection FANTASY

    1, Le Livre malazéen des Glorieux Défunts, t1 : Les Jardins de la lune, roman

    Le mécontentement gronde dans le vaste Empire malazéen ; des décennies de guerres interminables, de purges, de querelles intestines et de heurts avec Anomander Rake – le seigneur de Lunerre – et ses mystérieux Tiste Andii ont fini par saigner à blanc les innombrables États vassaux qui le constituent. Même les légions impériales, depuis longtemps rodées aux effusions de sang, aspirent à quelque répit. L'autorité de l'impératrice Laseen demeure pourtant absolue, garantie par les redoutables assassins de la Griffe.  Aux yeux du sergent Whiskeyjack et de son escouade désabusée de Brûleurs de Ponts, ainsi qu’à ceux de Tattersail, unique magicienne survivante de la Deuxième Armée, la fin du siège de Pale aurait dû permettre de panser les blessés et de pleurer les nombreux morts. Mais l'impératrice en a décidé autrement, car Daurujhistan, la dernière des Cités Libres de Genabackis, reste encore invaincue… Avec Le Livre malazéen des Glorieux Défunts , Steven Erikson nous propose une immersion totale dans un monde plein de bruit et de fureur, d’une incroyable justesse. Légions de dieux, mages, dragons et humains vivent et meurent dans ce chef-d’œuvre de la fantasy guerrière, à ranger aux côtés de La Compagnie noire de Glen Cook ou des Chroniques de Thomas L’Incrédule de Stephen R. Donaldson.