Philippe Combessie

  • Universitaires, scientifiques et historiens
  • Français

Présentation

Professeur de socio-anthropologie à l’Université Paris Nanterre, Philippe Combessie a été élu, en février 2020, président du Conseil académique de la ComUE « Université Paris Lumières », une communauté d’Universités et d’Etablissements qui veut favoriser le développement de l’enseignement supérieur en particulier dans les « territoires périurbains ».
A côté de ses travaux sur l’enfermement carcéral et la place de la prison, il analyse, depuis une quinzaine d’années, différentes formes de pluri-partenariat amoureux ou sexuel. Il développe notamment ses recherches à partir des points de vue des femmes hétérosexuelles ou bisexuelles qui se trouvent dans cette situation ; c’est sur les femmes que pèsent le plus fortement, dans toutes les sociétés, les injonctions à l’exclusivité. Ses travaux concernant des situations d’hétérosexualité, ils permettent d’analyser en creux ou par ricochet, les comportements et attitudes des hommes concernés. Dans la mesure où il s’agit de comportements déviants, ils sont la plupart du temps masqués. Mais certaines personnes font le choix de formes de relations sexuelles et/ou affectives plurielles qui se trouvent connues de leurs partenaires, voire partagées avec eux ; elles revendiquent pour ces attitudes une dimension « éthique ».

Philippe Combessie co-dirige la collection « Ethnographies plurielles » aux Presses Universitaires de Paris-Nanterre. Il est l’auteur de plusieurs dizaines de publications concernant ses thèmes de recherche et notamment Corps en péril, corps miroirs : approches socio-anthropologiques.