Bruno Chaouat

  • Universitaires, scientifiques et historiens
  • Français

Présentation

Professeur de littérature à l’Université du Minnesota (USA), Bruno Chaouat a publié quatre livres sur la littérature et la pensée française, de nombreux articles en Europe et aux Etats-Unis. Il termine en ce moment un livre en anglais sur les résurgences de la grammaire gnostique dans la pensée et la littérature française du long 20e siècle, de Céline à Houellebecq. Dans le coeur du sujet du colloque « Ambivalence(s) des frontières », il publiait en 2019, aux éditions Léo Scheer, L’Homme Trans, Variations sur un préfixe. TRANS est le préfixe de notre temps. Transhumain, transgenre, transparence : autant de notions à la mode, que l’auteur explore ici à rebours. Dans L’homme révolté, bilan des deux totalitarismes du XXe siècle, Albert Camus distinguait entre révolte sociale et révolte métaphysique, entre protestation au nom de la dignité humain et contestation de l’existence de Dieu et de la Création. La première avait donné les grandes gestes d’émancipation, la seconde conduisit au nihilisme et à la terreur. « L’homme, écrivait ainsi Camus, est la seule créature qui refuse d’être ce qu’il est, alors le désir TRANS est le propre de l’homme. Mais ce désir de sortie de l’humain peut entraîner des dérives menaçantes. Les Grecs nommaient cela hybris. »