Anne-Laure Amilhat Szary

  • Universitaires, scientifiques et historiens
  • Française

Présentation

Professeure des universités (Université Grenoble Alpes) et directrice de Pacte (Laboratoire de Sciences sociales UMR 5194), ancienne élève de l’ENS-Fontenay, agrégée de Géographie, Anne-Laure Amilhat Szary jette son regard sur la France et l’Europe après avoir étudié les évolutions de différents types de frontières et de gouvernance au Chili. Géographe spécialiste de géographie politique et de la question des frontières, elle a développé les concepts de « frontière mobile » ou de « frontiérités ». Son expertise sur les frontières est sollicitée régulièrement par les médias. Dans la continuité de son travail, elle a participé à la fondation de l’« antiAtlas Journal » et de l’ « antiAtlas des frontières » afin de réunir recherche et création artistique (Performance-Lab)
Sa bibliographie témoigne de la centralité des frontières dans son travail : Après les Frontières, avec la frontière : dynamiques transfrontalières en Europe, 2005 (avec M.-C.Fourny) ; Borderities and The Politics of contemporary mobile borders, Palgrave Macmillan, 2015 (avec F. Giraut) ; Géopolitique des Frontières : Découper la terre, inventerune vision du monde, 2015 ; Qu’est-ce qu’une frontière aujourd’hui ?, PUF, 2015 ; Histoires de Frontières : une enquête sud-africaine, 2017 ; « Frontières  » (2020 avec G. Hamez).

Bibliographie

  • 2020
    Editions Le Cavalier Bleu

    Géopolitique des frontières. Découper la terre, inventer une vision du monde

    Objets géographiques paradoxaux, les frontières quadrillent le monde depuis l'époque moderne et fondent la base des relations internationales, présupposant d'une part l'égalité de droit entre les territoires qu'elles délimitent et d'autre part une distribution exclusive de la souveraineté. Mais ce concept est désormais instable : dépassant les limites binaires du dedans/dehors de l'État, les frontières sont en effet devenues mobiles, comme autant de dispositifs complexes de tri des flux de la mondialisation. Si leur linéarité semble renforcée par la recrudescence de murs qui les ferment, ce n'est qu'un trompe-l'oeil car une grande partie des mécanismes frontaliers est invisible. À travers une approche géo-historique qui décentre le regard européen et permet une relecture tant économique que politique des frontières, ce livre propose une plongée originale dans les implicites de leur construction. Désormais disloquées, fonctionnant en prenant appui sur des lieux hétéroclites, les frontières contemporaines évoluent d'une manière qui transforme en profondeur notre rapport à l'identité. Au fil des pages, on comprend comment ré-ouvrir les possibles politiques à partir de ces lignes qui semblent pourtant enfermer nos imaginaires.

  • 2020
    Armand Colin

    Frontières

    Le texte de cadrage officiel posant la question des frontières aux concours du Capes et de l'agrégation souligne leur centralité comme objet géographique. Il s'agit d'un type de discontinuité mobilisé comme outil politique avec une efficacité telle qu'il se retrouve au coeur des dispositifs de maillage du monde. Travailler la géographie des frontières aujourd'hui, c'est donc à la fois explorer et comprendre le monde avec lequel nous avons appris à fonctionner, celui des planisphères classiques qui découpent la planète en taches multicolores distinctes... et se construire des outils pour déchiffrer tout ce que ces schémas invisibilisent. L'approche géographique permet de lier de façon classique acteurs, représentations et pratiques. Mais la conception de ce manuel recèle quelques originalités. Tout d'abord celle de placer les représentations en premier, avant les pratiques, afin d'insister sur le fait que les frontières sont dans nos têtes avant d'être ailleurs. Deuxième point notable, les courts chapitres consacrés à des cas régionaux sont placés dans la partie conceptuelle, afin de présenter une approche ouverte des façons de penser la frontière politique, et l'objet frontière en général, de par le monde. Troisième élément inédit, l'ouvrage contient une réflexion sur l'enseignement de la frontière dans le secondaire et des entretiens avec des acteur. ice. s de la frontière : l'occasion de présenter un travail de recherche applicable en classe intitulé : "Qu'est-ce qu'une frontière pour vous aujourd'hui et demain ? /What is a border for you ? " Dernière originalité et non des moindres, ce livre vise à mettre à disposition des étudiant. e. s l'apport multidisciplinaire des border studies dont cet ouvrage présente la première synthèse disponible en français grâce à la contribution de plus de quarante auteur. ice. s, donnant à partager les manières de penser d'une francophonie comprise au sens le plus large du terme (Belgique, Canada, Cameroun, Luxembourg ou Suisse, mais aussi Brésil ou Italie).

  • 2017
    Manuella Editions

    Histoires de frontières: Une enquête sud-africaine

    Deux historiens, trois géographes, un photographe et un dessinateur font un voyage d’étude de quinze jours en Afrique du Sud pour enquêter sur les frontières des anciens homelands, ces territoires-archipels créés par le régime d’apartheid. Au fil du voyage et au fil des pages, se met en place un jeu de va et vient entre le territoire qu’ils arpentent, leurs représentations mentales européocentrées et leurs pratiques respectives – le terrain des géographes, le travail des sources des historiens, les créations des artistes. Mais l’objet de leur voyage ne cesse de leur échapper, car la trace tangible de ces frontières, dont il n’existe aucune carte, est quasiment impossible à retrouver. Désorientés, ils remettent en question leurs façons d’observer et le processus même de leur enquête. Entre récit d’un voyage impossible, dont le seul objet devient le voyage lui-même, et recueil d'essais qui mettent en perspective le travail du chercheur, Histoires de frontières instaure un dialogue fécond entre sept points de vue différents, sept expériences singulières. Le graphiste Mathias Schweizer a conçu un objet radical qui établit un subtil dialogue entre le fond et la forme, entre le texte et l’image. Par ses choix typographiques et ses partis pris de mise en page, il révèle à la fois la frontière et la porosité des registres narratifs et créatifs. Visibles ou invisibles, les frontières sont mouvantes et ne sont jamais là où on les attend.

  • 2015
    ‎ PRESSES UNIVERSITAIRES DE FRANCE

    Qu’est-ce qu’une frontière aujourd’hui ?

    Les frontières constituent aujourd'hui plus qu'un enjeu théorique dans la vie des personnes. Elles relient et divisent, elles se font mobiles, elles s'individualisent aussi, laissant circuler librement certains et en retenant d'autres. Elles sont un lieu d'exacerbation, une sorte de laboratoire de notre époque. Ainsi, qu'elle s'ouvre ou se ferme, la frontière est devenue un objet de politique publique mais aussi, du transfrontalier au complexe sécuritaro-industriel, une importante ressource pour les intérêts privés et un levier privilégié du capitalisme marchand.Pour l'heure, les frontières internationales restent les supports d'une citoyenneté qui elle-même fonde la démocratie... Mais la façon dont nos limites vacillent met en évidence le devenir incertain de nos systèmes politiques. Comprendre ce qu'est une frontière aujourd'hui, c'est donc poser des questions fondamentales pour envisager l'avenir de nos sociétés, mais aussi pour reformuler les bases de notre relation au monde.

  • 2015
    Palgrave Macmillan

    Borderities, the Politics of Mobile Borders

    This book explores the emerging forms and functions of contemporary mobile borders. It deals with issues of security, technology, migration and cooperation while addressing the epistemological and political questions that they raise. The 'borderities' approach illuminates the question of how borders can be the site of both power and counter-power.

  • Après les frontières, avec la frontière  - Anne-Laure Amilhat Szary
    2006
    ‎ Editions de l'Aube

    Après les frontières, avec la frontière

    Les frontières font débat en Europe : frontières extérieures de l'Union, frontières entre pays, parfois même frontières à l'intérieur de certains pays. Aussi, les discours sur les frontières abondent, pour en décrier l'archaïsme général ou en demander de plus efficaces, ou sur les frontières pertinentes à instaurer ; voire sur les liens entre travail de couture réalisé par les coopérations transfrontalières et besoin de barrières à renforcer sur les bordures externes... Pour les auteurs de ce livre, plutôt que de vivre l'après des frontières politiques, nous sommes face à un gigantesque chantier territorial. Des dynamiques fines et complexes se mettent en place à différents niveaux, retravaillant les échelles territoriales, bousculant des espaces frontaliers, questionnant les identités locales et nationales. Cet ouvrage examine ces processus de recomposition frontalière. Les diverses contributions analysent la morphologie, les acteurs de ces espaces, les définitions identitaires ainsi que les mobilités qui les fondent. Elles révèlent que les frontières internes de l'Europe sont aujourd'hui des laboratoires où s'inventent de nouvelles territorialités. Territorialités hybrides, mobiles et complexes, où se redéfinissent les fondements de l'unité, les identités et les différences. Des territorialités européennes actuelles qui font - aussi et nécessairement - avec les frontières.