Alexandra TOUZET

  • Autres auteurs et artistes présents
  • Française

Présentation

Les livres ont hanté l’enfance d’Alexandra et l’ont poursuivie au fil de ses études et de sa vie d’adulte. Alexandra, c’est au départ une dévoreuse d’histoire, passionnée de littérature et de cinéma ; de musique aussi. Tous les univers la passionnent, et toutes les époques : de Victor Hugo à Dennis Lehane, d’Anne Rice à Ken Follet, de Fred Vargas à André Gide. Un roman, c’est pour elle la rencontre avec un univers qui fait écho en soi.

Et puis, il y a eu ce matin où cet écho a brusquement résonné en elle. Jusque là, l’écriture, c’était une pause épisodique, dans des cahiers, où elle posait des idées, des bouts d’histoire, des morceaux de vie. Rien de sérieux. Rien qui ne vaille la peine d’être partagé.

Et puis, il y a eu ce matin où, obstinément, une image s’est imposée, plusieurs jours durant. Alexandra a cru pouvoir s’en libérer en la posant sur le papier. Elle a compris plus tard – trop tard – qu’elle avait en fait ouvert une porte. Les notes se sont succédé pour aboutir à un manuscrit. Les éléments ont trouvé un ordre. Le Refuge des Héritiers est né. L’Air a ouvert la danse.

 

L’auteure sera présente au stand des Éditions d’Utoh.

Présence au festival

  Matin Après-midi
23 Mai 2019 Présente Présente
24 Mai 2019 Présente Présente
25 Mai 2019 Présente Présente
26 Mai 2019 Présente Présente

Bibliographie

  • 2018
    éditions d’Utoh

    L’Eau – Le Refuge des héritiers 2

    Il est des choses qui nous échappent dans la vie, au moment même où l'on pense enfin pouvoir les saisir. C'est le cas de cet improbable bonheur que partagent Annabelle et Lucas, les héros de L'Air. Mais la mystérieuse forêt d'Utoh souffle une invisible influence sur les créatures qui parcourent ses terres, attirant ainsi les convoitises de l'étrange et glacial Victor. Avec L'Eau, Annabelle va découvrir à ses dépens qu’elle n’est pas aussi seule qu’elle le croyait et que certains dons se paient au prix du sang.

  • 2017
    éditions des Embruns

    La Sirène, dans « Naufrages et épaves »

    Pourquoi ce chant choral ? Quel meilleur mot pour rassembler les écrits et les images qui composent ce recueil ? Un chant à plusieurs voix : de conteurs, de poètes, de rêveurs. Et le chant des images, de toutes les inspirations et de toutes les palettes. Voici ce chant choral pour répondre au hurlement du vent par dessus celui des marins au désespoir, pour répondre aux sirènes, pour répondre au claquement des vagues qui ont fait tant de veuves. Hardis matelots, poètes de la mémoire !

  • 2016
    Editions Encre Rouge

    L’Air – Le Refuge des héritiers 1

    La forêt d’Utoh est le refuge de créatures mystérieuses depuis des millénaires. Annabelle Quibem l’ignore lorsqu’elle décide de s’y installer. La jeune femme, discrète et solitaire, quitte tout pour commencer une nouvelle vie, sur cette presqu’île du bout du monde qui l’attire inexplicablement. Pour elle, c’est un retour à la nature, un repli bienfaisant face à un monde dans lequel elle ne s’est jamais sentie vraiment à l’aise. Et pour cause : elle n’est pas tout à fait “ordinaire”. Est-ce un hasard si ses yeux reflètent avec une telle intensité la lueur dorée caractéristique des habitants de la forêt ? Son arrivée va bouleverser l’équilibre d’Utoh. Pour le pire… Ou le meilleur…