Alex BIREBENT

  • Autres auteurs et artistes présents
  • Française

Présentation

Je suis né le 20 mars 1997 et habite depuis la ville de Dijon.
Baigné depuis tout jeune dans l’univers des jeux vidéo fantastiques, j’ai déjà très tôt pris goût à l’écriture, remplissant des pages et des pages de cahiers avec de petites histoires aussi profondes que l’on peut en écrire lorsqu’on a 9 ans. Un peu plus tard en fin de collège, j’ai déjà écrit ma plus longue histoire pour l’époque qui culminait à une dizaine de copies doubles bourrées de fautes et de ratures. Après un petit passage à vide aux années de lycée, cette passion de l’écriture est revenue l’été avant ma première année d’université où je me suis lancé avec l’aide de mon cousin dans la rédaction d’un livre, purement personnel à la base. Mais voyant qu’il prenait de l’ampleur et surtout beaucoup de volume, je me suis dit qu’après tout, pourquoi ne pas tenter l’aventure de la publication. C’est ainsi qu’un beau jour, le manuscrit des Chroniques d’un Vagabond s’est retrouvé dans la boîte mail de Nanachi !
Étudiant en deuxième année de licence en sciences de l’éducation, je continue inlassablement d’écrire entre deux cours et dès que le temps me le permet.

Présence au festival

  Matin Après-midi
23 Mai 2019 Absente Absent
24 Mai 2019 Absente Absent
25 Mai 2019 Présente Présente
26 Mai 2019 Présente Présente

Bibliographie

  • 2019
    Nanachi éditions
    ( - Tome 2 : Pour une âme)

    Chroniques d'un vagabond

    Une décennie s’est écoulée depuis l’Apocalypse. Lyorel a bien changé. L’Église est devenue plus forte, plus influente, mais aussi plus dangereuse. L’Inquisition devient une menace pour la famille Bloodfire. Leur prochain voyage va se transformer en exil, jusqu’aux confins glacés et hostiles du royaume d’Heynor, sous le regard malicieux de Lucien… Reconquérir Lyorel aura un prix.

  • 2017
    Nanachi éditions
    ( - Tome 1 : Pour une rose)

    Chroniques d'un vagabond

    Je m’appelle Alex Bloodfire. Je n’ai fait, jusqu’à présent, qu’errer sans véritable but. Je parcours les routes du royaume de Lyorel, allant là où le vent me mène en quelque sorte. Certains me prennent pour un simple voyageur, d’autres pour un mercenaire. Je n’ai pour bagages qu’une sacoche et mon épée : Tenebris. Il est clair que cela semble léger pour voyager, léger pour partir à l’aventure. Mais, ai-je besoin de plus, si je n’ai pas de destination ? Nombre de fois j’ai dormi à la belle étoile, auprès d’un feu improvisé. Pas besoin de matériel encombrant, mon sac fait un excellent oreiller et mon long manteau de cuir une excellente couverture. Des fois, je parviens à m’inviter chez une âme en peine que je me suis efforcé d’aider au mieux. Car c’est tout de même un but de ce voyage : aider les personnes que je rencontre. Je sais, je sais… c’est une entreprise très utopique, même un peu risible et niaise. Mais pour l’instant, ça ne me réussit pas trop mal. Ce que je ne me doutais pas, c’est que cette volonté idyllique allait bientôt bouleverser mes voyages à jamais. Et qui aurait pu croire que j’allais aujourd’hui faire la rencontre de ma vie ? Je ne m’étais jamais posé la question si une simple rencontre pouvait avoir des conséquences inimaginables, comme déclencher l’Apocalypse par exemple. De fil en aiguille, après tout, c’est possible ? Non ?