Estelle Faye

 

Au moment de décerner le « coup de cœur » des Imaginales, comme nous le faisons chaque année pour saluer un auteur d’imaginaire dont la carrière prometteuse nous semble devoir rencontrer le grand public, Estelle Faye nous est apparue comme une évidence (elle fait d’ailleurs partie de la sélection 2015 du Prix Imaginales des lycéens). Précédée par une réputation flatteuse, l’auteure s’impose aujourd’hui comme l’une des plumes les plus brillantes de l’imaginaire contemporain.
 

 

Le goût de la diversité…
Certains écrivains sont l’auteur d’un seul livre, décliné à l’infini sous divers masques. À l’inverse, Estelle Faye n’hésite pas à explorer des pistes nouvelles, et à changer de registre ; passée du récit de fantasy baroque (Porcelaine) à la science-fiction post-apocalyptique (Un éclat de givre), elle n’hésite pas à mêler les genres dans sa toute nouvelle trilogie, La Voix des Oracles : roman de fantasy profondément ancré dans le contexte historique de la Gaule romaine du Ve siècle, c’est un récit où « les dieux, les faunes, les magiciens... existent réellement et croisent les légionnaires, les mendiants de Subure et les Empereurs romains ! ».
 

Estelle Faye, auteure aussi littéraire que romanesque !
Confronté à des univers aussi divers, le lecteur pourrait se demander ce qui fait la force de l’œuvre naissante d’Estelle Faye. À l’évidence, ce sont ses personnages, non conformistes, son style, toujours soigné, et la qualité de ses descriptions, rare à une époque où les romanciers les réduisent souvent à leur plus simple expression. Les histoires d’Estelle Faye ont une autre qualité : elles « font voyager, avec de l’aventure, de l’action, de l’émotion, des intrigues, et des héros humains avec leurs défauts et leurs doutes ».
 

Bienvenue au « coup de cœur » des Imaginales 2015 !

 

Stéphanie Nicot
Directrice artistique

 

Bibliographie
La Voix des Oracles (Thia, tome 1), Scrineo, 2014 (Le tome 2 paraîtra pour les Imaginales…)
Un éclat de givre, Les Moutons électriques, 2014
Porcelaine, légende du tigre et de la tisseuse, Les Moutons électriques, 2013, prix Imaginales 2013 de la meilleure couverture (Amandine Labarre), prix Elbakin 2013 du meilleur roman français
La Dernière Lame, Le Pré aux clercs, 2012

http://www.estellefaye.fr

A NOTER / Estelle Faye sera présente aux Imaginales dès jeudi 28 mai, à 10 heures, pour le « coup d’envoi » du festival, et participera à de nombreux cafés littéraires, dont le « one woman show » du samedi 29 mai, à 11 heures.